Les coopératives d’artisans. Du métier au développement coopératif

Année de publication:
 2008
Numéro de revue: 

Auteur(s)

Michel Auvolat

Toute la Recma

  • 2010
    • 2017
    • 2016
    • 2015
    • 2014
    • 2013
    • 2012
    • 2011
    • 2010
  • 2000
    • 2009
    • 2008
    • 2007
    • 2006
    • 2005
    • 2004
    • 2003
    • 2002
    • 2001
    • 2000
  • 1990
    • 1999
    • 1998
    • 1997
    • 1996
    • 1995
    • 1994
    • 1993
    • 1992
    • 1991
    • 1990
  • 1980
    • 1989
    • 1988
    • 1987
    • 1986
    • 1985
    • 1984
    • 1983
    • 1982
    • 1981
    • 1980
  • 1970
    • 1979
    • 1978
    • 1977
    • 1976
    • 1975
    • 1974
    • 1973
    • 1972
    • 1971
    • 1970
  • 1960
    • 1969
    • 1968
    • 1967
    • 1966
    • 1965
    • 1964
    • 1963
    • 1962
    • 1961
    • 1960
  • 1950
    • 1959
    • 1958
    • 1957
    • 1956
    • 1955
    • 1954
    • 1953
    • 1952
    • 1951
    • 1950
  • 1940
    • 1949
    • 1948
    • 1947
    • 1946
    • 1945
    • 1944
    • 1943
    • 1942
    • 1941
    • 1940
  • 1930
    • 1939
    • 1938
    • 1937
    • 1936
    • 1935
    • 1934
    • 1933
    • 1932
    • 1931
    • 1930
  • 1920
    • 1929
    • 1928
    • 1927
    • 1926
    • 1925
    • 1924
    • 1923
    • 1922
    • 1921
    • 1920

Les coopératives artisanales, historiquement liées au syndicalisme professionnel, se forment localement sur le modèle des coopératives agricoles. La loi du 20 juillet 1983 leur offrira un cadre juridique et des outils fiscaux et financiers nouveaux, visant à favoriser le développement coopératif des entreprises familiales. La situation est aujourd’hui contrastée : peu de coopératives sur quelques secteurs d’activité et des groupes coopératifs de plus en plus puissants concentrés géographiquement. L’article montre la contradiction du projet coopératif dans ce domaine, qui cherche à la fois à pérenniser une conception ancienne de l’artisanat autour du métier et à le faire évoluer vers une conception plus commerciale.

Cooperatives of artisans: From a trade to cooperative development

<p>Historically connected with trade associations, cooperatives of artisans were modeled locally after agricultural cooperatives. The law of July 20, 1983 provided a legal framework and new tax and financial incentives for setting up cooperatives of family-owned businesses. The situation today is uneven. There are only a few cooperatives in some industries and increasingly powerful cooperative groups that are geographically concentrated. This article shows the contradictions of the cooperative movement in this sector, which is trying on one hand to ensure the survival of traditional artisanal practices centered on the trade and on the other hand encourage the development of a more commercially oriented model.</p>