Base doc

3e édition du mois de l’ESS

En cette période de crises (économique, écologique, sociale...), l’économie sociale et solidaire constitue une force majeure pour l’économie française et apporte des réponses efficaces et concrètes aux besoins quotidiens des citoyens et aux enjeux de société. Pourtant cette économie, centrée sur l’humain, est mal connue et ses dynamiques internes restent à renforcer.

Identités, plus-values et engagements de l’ESS

Savoir qui on est, pour savoir où l’on va... à tout le moins poser une base, un socle commun, un langage partagé, c’est à quoi ce sont attelées, ces derniers mois, les fédérations adhérentes de Coopfr (www.entreprises.coop) – nouvelle signature du Groupement national de la coopération – et celles du Ceges (Conseil des entreprises, employeurs et groupements de l’économie sociale).

Face à l’actionnariat dominant, quelle intervention des salariés dans la gestion ? (Nîmes, 16 janvier 2011)

Le Forum pour une autre économie, animé par Jean Matouk, professeur émérite en sciences économiques à l’université de Montpellier, a consacré son premier colloque, organisé à Nîmes les 15 et 16 janvier 2011, au mode de gouvernement des entreprises et à la place des salariés. Bien sûr, les Scop furent au centre des débats, même si les questions d’épargne et d’actionnariat salariés ne furent pas négligées. La ville de Nîmes, qui a vu naître le mouvement des coopératives de consommation, a paru toute désignée pour accueillir cette réflexion sur une autre famille coopérative qui connaît aujourd’hui un regain d’intérêt.

L'aide à domicile en panne de financement

Un collectif* de 17 réseaux d'aide à domicile dénonce la volonté de l’Etat d'aggraver la situation du secteur. Le Sénat a en effet voté définitivement, le 7 décembre 2010, la fin des exonérations de charges dites « services à la personne » dans le cadre du projet de loi de finance pour 2011 (PLF 2011). Le collectif dénonce cette mesure  qui  va affecter  directement les 120 000 bénéficiaires de l’aide à domicile, en particulier les personnes en situation de fragilité, les personnes en situation de handicap, les personnes âgées, les familles en difficulté et leur entourage.

Le Conseil supérieur de l'ESS est installé

Le Conseil supérieur de l’ESS (CSESS) s’est réuni le 8 décembre sous la présidence de Roselyne Bachelot, désormais ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale (voir son discours d'ouverture). Le bureau est composé de Francis Vercamer,  de Christiane Bouchart, présidente du réseau des territoires de l’économie solidaire (RTES), de Jacques Henrard, président de la CPCA, de Alain Cordesse, président de l’Usgeres, de Hugues Sibille, président de l’Avise. Un poste est encore à pourvoir. Francis Vercamer, Hugues Sibille et Alain Cordesse ont été nommés vice-présidents du CSESS.

La saison des Etats Généraux. Par M. Hipszman

S’il est une tradition profondément ancrée, c’est celle de la commémoration, L’invocation du passé confère en effet aux évènements du présent une signification particulière, une dimension symbolique.

Xavier Bertrand s’engage pour les DLA

Xavier Bertrand, ministre du Travail, de l'Emploi et de la Santé s’est engagé à maintenir au niveau de 2010 les crédits affectés au dispositif d’accompagnement des associations DLA.