Base doc

1200 salariés, sans patron ni hiérarchie : la coopérative Cecosesola au Venezuela

Des supermarchés, un hôpital, des productions agricoles, des services d’épargne… La coopérative vénézuelienne Cecosesola propose ses services à des dizaines de milliers de personnes et des prix très abordables. L’entreprise fonctionne sans hiérarchie ni patron. Son secret : l’autogestion intégrale et un fonctionnement horizontal permanent. Une initiative présentée dans un webdocumentaire, « Poder sin poder, l’autogestion au quotidien », qui nous emmène la rencontre de douze projets radicalement démocratiques, en Espagne, en Argentine et au Venezuela.

La Poste cherche des alliances avec l’ESS en région


Bousculé par les évolutions, et notamment le « grignotage » du courrier par le numérique, le Groupe La Poste a entamé une vaste démarche en direction des acteurs de l’économie sociale et solidaire. Le 24 juin, le délégué régional du groupe les invitaient au Pôle Réalis pour lancer « l’Alliance Dynamique ».

La FNIM poursuit son action contre la directive Solvabilité 2

La Fédération nationale indépendante des mutuelles (FNIM), réunie en assemblée générale le 19 juin dernier, demande le retrait du décret du 13 novembre 2014 relatif au contrôle des compétences et de l’honorabilité des administrateurs. « Ce texte est un scandale absolu », estime Philippe Mixe, président de la FNIM, qui rappelle que les élus mutualistes tiennent leur légitimité de l’élection.

Quel rôle pour la microfinance en Europe en période d’austérité ? Bordeaux - 28-29 oct 2015

Le Comptrasec (UMR 5114 CNRS - Université de Bordeaux), avec la collaboration de l'Institut UCD Geary (Dublin) et le soutien financier de la Région Aquitaine, organise une conférence internationale ayant pour but de questionner le potentiel de la microfinance en Europe pour lutter contre le double défi de l'austérité et de la crise financière.

Récemment, de nombreux rapports de l'OCDE, de la Commission européenne ou encore de divers think tanks et centres de recherche ont abouti à la conclusion que les ménages à faible revenu ont été les plus touchés par la crise financière mondiale et la mise en œuvre par nombre de gouvernements européens  de politiques d'assainissement budgétaire. Bien que leur intensité varie selon les pays, les niveaux d'inégalités et de pauvreté sont en moyenne en augmentation et les ménages européens à faible revenu font face à une grave pression financière.

En raison des coupes budgétaires dans le domaine des services publics et de régimes de protection sociale moins généreux et accessibles qu’auparavant, les ménages se retrouvent souvent face à une absence de solution pour faire face à leurs problèmes financiers. Certains n’auront pas d'autre choix que d'accumuler des impayés vis-à-vis de leurs fournisseurs d’énergie, de leur propriétaire, etc., tandis que d'autres souscriront des emprunts, légaux ou illégaux, au coût très élevé. Pris au piège entre les solutions inappropriées proposées par le marché et l'absence de réponse des services publics, ces ménages pourraient bénéficier d'une source alternative de crédit répondant à leurs besoins.

Mutuelles : la valse des rapprochements et divorces continue

Les assemblées générales mutualistes de juin confirment le paysage mouvementé de la Mutualité. La Mutuelle générale environnement et territoires (MGET) officialise sa fusion avec la Mutuelle générale de l’Education nationale (MGEN), alors que la Mutuelle nationale des hospitaliers (MNH) quitte la Mutualité Fonction publique (MFP) et se rapproche de Groupe Pasteur Mutualité.

Vers une loi encadrant l'ESS au Maroc

Le Maroc est un des pays qui a facilité le développement de l’ESS, et nous avons plusieurs fois eu l’occasion de nous en faire écho dans ce blog (voir entre autres Une interview de Fatima Marouan, Ministre marocaine en charge de l’ESS).

Vers une structuration de l'économie circulaire au niveau régional ?

A l'occasion des assises sur l'économie circulaire des 16 et 17 juin 2015, l'Institut de l'économie circulaire a mis en avant le potentiel du secteur en terme d'emplois. Les initiatives se multiplient dans les territoires, avec un besoin croissant de structuration, auquel les régions semblent les mieux placées pour répondre.

Un projet de circulaire décline la Charte des engagements réciproques entre pouvoirs publics et associations

On l'avait quittée en février 2014 dans l'attente d'une circulaire qui devait voir le jour quelques mois plus tard et lui donner vie. Elle ? La "Charte d'engagements réciproques entre l'Etat, le mouvement associatif et les collectivités territoriales", un document qui "reconnaît le rôle essentiel et pourtant souvent méconnu que les associations jouent dans la société civile, au service de l'intérêt général", avait déclaré la ministre de la Vie associative de l'époque, Valérie Fourneyron. Le temps a passé et la circulaire n'a toujours pas vu le jour. Son apparition est toutefois imminente – on évoque la fin de ce mois de juin.

Forum « Finances en biens communs » - Lyon - 2 juillet 2015

Le forum « Finances en biens communs » participera au congrès de l'AFEP (Association Française d'Economie Politique) prévue début juillet à Lyon et tiendra, à cette occasion, une réunion générale ouverte à ses membres et aux personnes intéressées par ses activités.

Appel national en faveur de l'économie sociale et solidaire

150 élus ont déjà signé un appel national en faveur de l’économie sociale et solidaire qui sera remis au gouvernement le 3 juillet 2015 à l’occasion de la conférence nationale des collectivités locales autour de l’ESS. Ils demandent à l’Etat et l’Europe de maintenir leurs soutiens et s’engagent de leur côté à faire plus, notamment au sein de stratégies territoriales de l’ESS.