A la marge ou grand public : conséquences de la politique d’insertion financière sur le développement des coopératives d’épargne et de crédit au pays de Galles

Année de publication:
 2011
Numéro de revue: 

Auteur(s)

Jan Myers, Molly Scott-Cato et Paul A. Jones

Toute la Recma

  • 2010
    • 2017
    • 2016
    • 2015
    • 2014
    • 2013
    • 2012
    • 2011
    • 2010
  • 2000
    • 2009
    • 2008
    • 2007
    • 2006
    • 2005
    • 2004
    • 2003
    • 2002
    • 2001
    • 2000
  • 1990
    • 1999
    • 1998
    • 1997
    • 1996
    • 1995
    • 1994
    • 1993
    • 1992
    • 1991
    • 1990
  • 1980
    • 1989
    • 1988
    • 1987
    • 1986
    • 1985
    • 1984
    • 1983
    • 1982
    • 1981
    • 1980
  • 1970
    • 1979
    • 1978
    • 1977
    • 1976
    • 1975
    • 1974
    • 1973
    • 1972
    • 1971
    • 1970
  • 1960
    • 1969
    • 1968
    • 1967
    • 1966
    • 1965
    • 1964
    • 1963
    • 1962
    • 1961
    • 1960
  • 1950
    • 1959
    • 1958
    • 1957
    • 1956
    • 1955
    • 1954
    • 1953
    • 1952
    • 1951
    • 1950
  • 1940
    • 1949
    • 1948
    • 1947
    • 1946
    • 1945
    • 1944
    • 1943
    • 1942
    • 1941
    • 1940
  • 1930
    • 1939
    • 1938
    • 1937
    • 1936
    • 1935
    • 1934
    • 1933
    • 1932
    • 1931
    • 1930
  • 1920
    • 1929
    • 1928
    • 1927
    • 1926
    • 1925
    • 1924
    • 1923
    • 1922
    • 1921
    • 1920

Cet article se fonde sur des recherches empiriques menées sur les performances financières et opérationnelles des coopératives d’épargne et de crédit (CEC) au pays de Galles. Cette recherche s’intéresse au soutien financier du Parlement gallois et du gouvernement britannique et aux conséquences qu’aura le programme d’insertion financière sur l’espace économique et social occupé par les coopératives d’épargne et de crédit. Cet article met l’accent sur un aspect particulier de la recherche : les entretiens réalisés avec des acteurs clés, des décideurs et des politiciens. Le mouvement naissant des coopératives d’épargne et de crédit s’est développé sous les bons auspices d’un gouvernement décentralisé. Cependant, les chercheurs remarquent que se préoccuper d’un programme d’insertion financière tout en se battant pour devenir des institutions financières coopératives indépendantes non seulement met à rude épreuve la performance financière et opérationnelle des coopératives d’épargne et de crédit, mais présente aussi des défis particuliers en termes d’orientation stratégique, de gestion et de gouvernance pour ces organisations en plein essor. A cet égard, cet article constitue une pièce de taille dans le puzzle du développement des CEC en Grande-Bretagne.

Marginal or mainstream: The impact of the financial inclusion policy on the development of credit unions in Wales

<p style="text-align: justify;">This paper is based on empirical research focusing on the financial and operational performance of credit unions in Wales. The backdrop to the research includes Welsh Assembly and UK government financial support and the impact of the financial inclusion agenda on the social and economic space occuppied by credit unions. This paper draws on one specific aspect of the research – interviews with key stakeholders, policy-makers and politicians. The nascent credit union movement in Wales has developed under the auspices of a supportive devolved Assembly government. However, the researchers note that dealing with a financial inclusion agenda while struggling to become self-sustaining cooperative financial institutions puts strain not only on the financial and operational performance of credit unions, but also presents particular challenges in terms of strategic direction, management and governance for fledgling organizations. As such, the paper presents a significant piece of the jigsaw in the particular development of credit unions in Great Britain.</p>