Mutuelles santé : la risposte de la Fnim face à Solva 2 et la réforme ACS

Philippe Mixe, président de la Fédération nationale indépendante des mutuelles (FNIM), a annoncé, lors d’une conférence de rentrée, la création d’une union de groupe mutualiste (UGM), pour répondre au prochain appel d’offres sur l’aide à la complémentaire santé (ACS), ainsi que le lancement d’une nouvelle démarche juridique pour exclure les mutuelles santé du champ de Solvabilité 2.

«Les pouvoirs publics ont décidé que seule une poignée d’opérateurs pourrait gérer l’aide à la complémentaire santé (ACS), ce qui est un scandale absolu», déclare Philippe Mixe à propos de la réforme de l’ACS (Aide à la complémentaire santé), qui prévoit la mise en concurrence d’un petit nombre d’acteurs – entre quinze et trente – et dont le décret d’application est attendu dans les prochaines semaines. Il s’inquiète du fait qu’une population plutôt fragile risque d’être«expulsée» des mutuelles de proximité : à la Réunion ou enGuadeloupe, les bénéficiaires de l’ACS peuvent représenter jusqu’à 30% des adhérents de certaines petites mutuelles.

Lire l'article complet sur le site de l'Argus de l'assurance.