Mutuelles

Les mutuelles critiquent la réforme de la résiliation des contrats mutualistes

Le 27 mars, l’Assemblée nationale a adopté une proposition de loi déposée en janvier dernier par le groupe La République en marche (LREM). Cette loi, soutenue par la ministre de la santé Agnès Buzyn, permet à un assureur de résilier à tout moment son adhésion à une complémentaire santé, sans attendre la fin de l’année civile, dès lors que le contrat a un an d’ancienneté. Si elle est entérinée par le Sénat, cette loi entrera en application le 1 er décembre 2020.

La gestion du régime obligatoire n’intéresse plus les mutuelles de fonctionnaires

Les mutuelles de fonctionnaires se désengagent l’une après l’autre de la délégation de gestion du régime obligatoire de leurs adhérents, qui leur avait été octroyée par la loi Morice du 9 avril 1947. Après la Mutuelle générale, ex-Mutuelle générale des PTT, en février 2018, c’est au tour de la MFP Services de remettre cette responsabilité à la Caisse nationale de l’assurance maladie (Cnam). La MFP fédère treize mutuelles de la Fonction publique.

Les mutuelles alimentent le débat public sur la santé et la protection sociale

Diverses initiatives témoignent de la volonté de la Mutualité française de faire vivre un débat public sur la santé et la protection sociale et d’imposer ces thématiques comme un enjeu primordial des politiques nationale et européenne. Telle est d’ailleurs l’intention qui avait présidé à la création de la plateforme PlacedelaSante.fr lors de la campagne présidentielle de 2017.

Des publications mutualistes pour éclairer les débats

Pour pouvoir s’exprimer en toute connaissance de cause, le public dispose des dernières publications de la Mutualité française sur les sujets brûlants de l’actualité de la protection sociale. Rendant compte des expériences innovantes, le magazine trimestriel Mutations livre dans son numéro de janvier un décryptage des changements induits par l’utilisation de l’intelligence artificielle (IA) dans la santé et l’assurance. Dans le domaine médical, l’IA est un outil prédictif permettant de faire des choix thérapeutiques plus pertinents.

Un prix mutualiste pour encourager la recherche et l’innovation

Le 23 janvier 2019, la Mutualité française et la Fondation de l’Avenir ont organisé une journée nationale dédiée à la recherche et à l’innovation dans les établissements hospitaliers mutualistes issus du réseau GHMF (Groupement hospitalier de la Mutualité française). À cette occasion, le prix Avenir Recherche Innovation (Pari) a été remis simultanément dans vingt-six établissements français.

La rémunération des dirigeants de l’ESS : lever le tabou ?

Fin janvier 2019, la révélation par Le Canard enchaîné d’une hausse de 66,2 % de la rémunération du président de la Macif, votée par le conseil d’administration, a semé l’émoi parmi les salariés du groupe mutualiste. Sans doute cette information a-t-elle également suscité quelques interrogations de la part des 5,4 millions de sociétaires. Conscient de l’atteinte portée à l’image de la Macif, le président a décidé de ne pas briguer un 6 e mandat, comme il s’en explique dans L’Argus de l’assurance du 28 février.

L’AIM promeut la couverture de santé universelle en Afrique

L’Association internationale de la Mutualité (AIM) a organisé en janvier à Lomé (Togo) une conférence internationale intitulée « Le Pari de la Mutualité pour le XXI e siècle ». En présence de plus de deux cents mutualistes africains et européens, les intervenants ont débattu de divers sujets afférents à l’essor de politiques de santé universelles.

Téléconsultation médicale : les enjeux d’un nouveau marché pour les organismes complémentaires d’assurance maladie

Les organismes complémentaires d’assurance maladie (Ocam), qui regroupent les mutuelles, les institutions de prévoyance et les compagnies d’assurances, se positionnent progressivement sur le marché de la téléconsultation (actes de télémédecine). Cet article envisage trois scénarios d’évolution qui auront un impact différent sur le système de santé selon le rôle dévolu à l’Assurance maladie complémentaire sur ce marché. Les auteurs, en s’intéressant aux conséquences du développement de la pratique de téléconsultation prise en charge par les Ocam, soulignent deux phénomènes principaux : la sélection des risques couverts et le développement de réseaux de santé échappant à la régulation de l’Assurance maladie obligatoire.

 

Numéro de revue: 
352
Année de publication: 
2019
Auteur(s): 
Jean-Paul Domin, Amandine Rauly