Assises de l'apprentissage : les propositions de l'UDES pour l'apprentissage dans l'ESS

L’Union des employeurs de l’économie sociale et solidaire (UDES) participera à la consultation sur le développement de l’apprentissage, organisée le 19 septembre prochain par le ministre du Travail, sous le haut patronage du Président de la République. À cette occasion, l’UDES défendra une trentaine de propositions concrètes pour lever les freins existants et augmenter le recours au contrat d’apprentissage dans les entreprises de l’économie sociale et solidaire.

L’économie sociale et solidaire recouvre des secteurs d’activité particulièrement attrayants pour des jeunes en apprentissage. Un fort potentiel existe notamment dans l’animation, le sport et le tourisme social et familial, la petite enfance, le médico social, la mutualité de santé ou encore l’aide et les soins à domicile. Aujourd’hui ce potentiel ne peut se réaliser en raison des freins qui pèsent sur l’ensemble du dispositif (méconnaissance du dispositif par les employeurs, spécificités d’activité, faible perception par les jeunes des possibilités de carrière dans le secteur…). Chaque année, à travers 40 CFA (centres de formation des apprentis), 3 600 apprentis sont formés aux métiers spécifiques de l’économie sociale et solidaire et 3 500 jeunes en contrat de professionnalisation sont accueillis dans les entreprises du secteur.

Lire la suite sur le site Miroir Social.