Complémentaires santé : pas d'amalgame

"Ces très chères mutuelles" : c'est sous ce titre volontairement polémique que France 5 a consacré hier son "Enquête de santé" aux complémentaires. L'émission, construite autour d'un documentaire de 52 minutes puis d'un débat en direct, a abordé de vraies questions, en particulier celles du renoncement aux soins ou encore de la couverture santé des retraités.

 

Mais elle a malheureusement entretenu un certain nombre d'amalgames entre les différents opérateurs qui s'est traduit notamment par un usage abusif du mot "mutuelles". Des confusions que la Mu­tualité Française n'a pas eu l'occasion de relever puisqu'aucun de ses représentants n'a été convié sur le plateau de Michel Cymes et de Marine Carrère d'Encausse pour prendre part au débat. C'est donc sur Twitter, avec une mobilisation très remarquée du mouvement, que les mutualistes ont pu faire valoir leurs arguments.

Lire la suite sur le site de la Mutualité française.