Un intergroupe ESS au parlement européen à la rentrée

Ce thème d’une meilleure visibilité et reconnaissance de l’entreprise d’ESS a été présent de multiples manières durant la campagne pour les élections européennes. Il a été question d’un meilleur fléchage des fonds disponibles et d’une réforme de la chaîne de financement, de règles juridiques et fiscales adaptées, d’un label européen d’entreprise ESS (soutenu en France par le Mouves et Finansol), etc.

Un « Plaidoyer pour l’Europe » porté en France par ESS France et de nombreuses organisations (RTES, le Mouvement associatif, le Mouves...) a bénéficié de la caisse de résonance du réseau Social Economy Europe, l’organisation européenne représentative de l’ESS et véritable relais entre les acteurs et les candidats des 28 États membres.

Résultat : de nombreux élus s’accordent aujourd’hui à dire que la force économique de transformation sociale de l’ESS est sous-évaluée par les instances européennes. Non seulement un intergroupe parlementaire ESS devrait être constitué à la rentrée au Parlement européen à Strasbourg, mais les débats et les initiatives devraient y être plus favorables à une ESS restée fidèle à ses valeurs originelles. Un nouveau cap après les années mettant à l’honneur des programmes et des fonds favorisant le social business ?