SSIG et salariat : un enjeu européen

Matthieu Hély, auteur des récentes Métamorphoses du monde associatif (PUF, « Le lien social »), livre dans une courte note une réflexion stimulante sur le salariat dans le monde associatif. Les acteurs de l’économie sociale mènent campagne auprès de la Commission pour exclure les services sociaux d’intérêt général (SSIG) de la sphère de la directive Services. Dans ce contexte électoral, le maître de conférences en sociologie réinterroge l’émergence de la notion d’utilité sociale, présentée comme un intérêt général « désétatisé » qui a permis, parallèlement à la diminution de l’emploi public, « d’affaiblir durablement l’autonomie de l’espace dédié au travail non marchand ». « L’institution de l’utilité sociale fait l’impasse sur le statut des salariés, comme le démontre le débat actuel sur les SSIG, qui occulte la question du travail » dans un secteur où les demi-salaires et les demi-statuts tendent à devenir la norme.