La CG Scop dresse un bilan positif de l’année 2014

Toute la Recma

  • 2010
    • 2017
    • 2016
    • 2015
    • 2014
    • 2013
    • 2012
    • 2011
    • 2010
  • 2000
    • 2009
    • 2008
    • 2007
    • 2006
    • 2005
    • 2004
    • 2003
    • 2002
    • 2001
    • 2000
  • 1990
    • 1999
    • 1998
    • 1997
    • 1996
    • 1995
    • 1994
    • 1993
    • 1992
    • 1991
    • 1990
  • 1980
    • 1989
    • 1988
    • 1987
    • 1986
    • 1985
    • 1984
    • 1983
    • 1982
    • 1981
    • 1980
  • 1970
    • 1979
    • 1978
    • 1977
    • 1976
    • 1975
    • 1974
    • 1973
    • 1972
    • 1971
    • 1970
  • 1960
    • 1969
    • 1968
    • 1967
    • 1966
    • 1965
    • 1964
    • 1963
    • 1962
    • 1961
    • 1960
  • 1950
    • 1959
    • 1958
    • 1957
    • 1956
    • 1955
    • 1954
    • 1953
    • 1952
    • 1951
    • 1950
  • 1940
    • 1949
    • 1948
    • 1947
    • 1946
    • 1945
    • 1944
    • 1943
    • 1942
    • 1941
    • 1940
  • 1930
    • 1939
    • 1938
    • 1937
    • 1936
    • 1935
    • 1934
    • 1933
    • 1932
    • 1931
    • 1930
  • 1920
    • 1929
    • 1928
    • 1927
    • 1926
    • 1925
    • 1924
    • 1923
    • 1922
    • 1921
    • 1920

La Confédération générale des Sociétés coopératives et participatives annonce, pour ce bilan 2014, un total de 2 680 Scop et Scic* employant 51 000 salariés. Ce modèle entrepreneurial génère un chiffre d’affaires consolidé de 4,4 milliards d’euros, soit une augmentation notable de 15,5 % sur ces quatre dernières années.

 « Nous sommes très satisfaits des résultats obtenus en 2014 et poursuivons notre route avec optimisme. Les efforts de terrain déployés partout en France par notre réseau de 13 unions régionales au plus près des territoires, soutenus par notre campagne nationale de sensibilisation à la transmission d’entreprises saines aux salariés, portent leurs fruits. En 2014, 277 Sociétés coopératives et participatives ont vu le jour. Si les créations ex nihilo restent majoritaires, on assiste à un record en matière de transmissions saines : 20 % des Scop créées l’an passé sont issues d’une transmission », souligne Patrick Lenancker, président de la Confédération générale des Scop.

Lire la suite sur le site de la CGSCOP.