Colloque international Gouvernance, Management et Performance des Entreprises de l’ESS. Quelles spécificités? 4-5 nov 2010, Lyon

L'Institut d'administration des entreprises de l'Université de Jean-Moulin Lyon 3  et l’Esdes (Ecole supérieure de commerce et management de l’Université catholique de Lyon) ont proposé les 4 et 5 novembre 2010 un colloque international sur les spécificités de management des entreprises de l’économie sociale et solidaire. La manifestation, dont était partenaire la Recma, a réuni 350 personnes (un tiers de professionnels, un tiers d’enseignant-chercheurs et un tiers d’étudiants impliqués dans ce secteur). Elle a été organisée, avec le partenariat du Crédit Mutuel Sud-Est, autour d’institutions de l’économie sociale et solidaire et de partenaires publics : Centre des jeunes, des dirigeants, des acteurs de l’économie sociale (CJDES), la Conférence permanente des coordinations associatives (CPCA), la CPCA Rhône-Alpes, la Chambre régionale de l’économie sociale et solidaire Rhône-Alpes, le Grand Lyon – Direction des services aux entreprises – projet économie sociale et solidaire, la Maison de l’emploi et de la formation de la ville de Lyon, le Ministère de la culture et de la communication, la Délégation générale à la langue française et aux langues de France, le Département du Rhône, la Région Rhône-Alpes, et l’Union régionale des sociétés coopératives et participatives Rhône-Alpes.

Enjeux du colloque

L’ESS représente aujourd’hui, en Europe, près de 10 % de l’emploi total et même plus dans certains pays. Avec la crise, ce secteur prend une importance sociale, économique et politique croissante. La gestion des coopératives, mutuelles, fondations et associations est ainsi doublement interrogée en interne vis-à-vis de leurs « propriétaires » disposant de motivations particulières (socio-économiques) et vis-à-vis de leurs communautés et territoires (relations aux partenaires publics et aux citoyens). C’est pourquoi la performance de ces organisations prend nécessairement une dimension sociale voire sociétale. Les logiques de fonctionnement et d’action des managers de l’ESS sont, elles aussi, souvent particulières et parfois paradoxales. Elles remettent en cause les découpages et frontières classiques du management ainsi que les modèles de rationalité associés (public-privé, marchand-non marchand, intérêt collectif-intérêts particuliers…). Face à une telle complexité, les principes et les outils de gestion de ces entreprises sont-ils alors spécifiques ? Ces entreprises sont-elles à l’origine d’innovations managériales et sociales particulières ? Comment concilier solidarité et efficacité dans un univers de plus en plus concurrentiel ? L’évolution marchande et financière comme les problématiques de développement durable interrogent également le mode de fonctionnement et l’avenir de ces organisations.

L’objet du colloque a été de confronter les travaux de recherche en gestion (une soixantaine de présentations) portant sur les organisations de l’ESS aux pratiques et besoins des dirigeants et managers de ces entreprises. Il s’agissait de savoir comment renouveler les stratégies et les modèles de management sans pour autant renier les valeurs et les principes fondamentaux de l’ESS. Le colloque a été l’occasion de mesurer l’intérêt des disciplines proches de la gestion (droit, économie, histoire, philosophie, sociologie…) dans la compréhension du management de ces organisations.

Acteurs-chercheurs

Ce colloque international a été centré autour de 3 thématiques clés : la gouvernance, les pratiques de management et la performance des entreprises de l’ESS (coopératives, mutuelles, associations et fondations). Il a également été un moment privilégié pour partager des connaissances et des expériences avec des collègues européens (Belgique, Grecque, Suède, Suisse…), canadiens mais aussi nord-africains spécialistes du management de l’économie sociale. Outre les présentations de chercheurs dans le cadre de 18 ateliers, des conférences plénières ont été animées par des personnalités connues du secteur :G. Andreck ; L. Chareyre (Uriopss Rhone-alpes) ; S. Darrigrand (Usgeres) ; G.Leseul (CNCM) ; J.-Ph. Poulnot (Chèque Déjeuner) ; Denis Vallier (Secours Catholique) S. Veyer (Coopaname). La Recma publiera en 2011 une sélection des meilleurs communications présentées durant ces deux jours et dont les résumés sont consultables sur www.management-ess2010-lyon.fr.

Emmanuel Bayle