Banques et assureurs capitalistes interrogent le "marketing ESS"

Le think tank "LAB" (Laboratoire assurance banque), "Carrefour d'Echanges Professionnels du secteur de l'Assurance et des Services Financiers" organise 3 jours d'ateliers sur "Marketing et Economie Sociale Quelles propositions de valeurs différenciantes pour le client en assurance ?". Objectif : séduire la "génération Y" (les jeunes) en s'inspirant de la relation client des assureurs mutualistes. Très instructif.

"Marketing et économie sociale ont été longtemps deux concepts qui ne semblaient pas pouvoir coexister. Cette époque est désormais quasiment révolue et la plupart des acteurs de l'économie sociale de l'assurance sont aujourd'hui dotés d'équipes marketing, comme les intervenants du monde dit capitaliste. 

Pour autant, les objectifs, les ambitions et les pratiques sont-elles les mêmes ? Y a-t-il a contrario de véritables différences dans l'approche des clients et des produits ? Dans quelle mesure cela se reflète-t-il, de façon visible, dans les propositions de valeurs faites aux assurés?

Dans un monde qui semble redécouvrir certaines valeurs classiquement attribuées à l'économie sociale, notamment via le développement des mouvements affinitaires et l'explosion des réseaux sociaux sur internet, les acteurs de l'économie sociale ont-ils un « coup d'avance»? Les intervenants capitalistes peuvent-ils s'en inspirer ? Dans quelle mesure ? Jusqu'où ?

 Pour échanger et réfléchir à ces différentes questions, le LAB organise un cycle de 3 ateliers (d'une demi-journée chacun), avec des spécialistes du sujet. Chaque atelier comprendra l'intervention d'experts, de professionnels et laissera également une large part aux échanges et aux interactions entre les participants. 

1er atelier - 28 juin 2012 : L'économie sociale qu'est ce que c'est ? Quelles sont ses réelles spécificités ? Quels leviers de différenciation pour quels résultats ?

  • Quels sont les grands principes de fonctionnement pour les organisations de l'économie sociale dans le monde financier ?
  • Quels résultats ? Que mesure-t-on et comment ?
  • L'économie sociale vue de l'extérieur par un acteur capitaliste : c'est quoi ?
  • Les entreprises de l'économie sociale sont-elles les seules à pouvoir porter des valeurs?

Interviendront : Pascal BEAU, Directeur - Espace Social Européen, Christophe RATEAU, Directeur du Développement et de l'Offre Mutualiste - Mutuelle UNEO, Henri LAURENT, Directeur Général - SWISS LIFE Prévoyance et Santé

2e atelier - 25 septembre 2012 : Concrètement l'économie sociale ça change quoi ? Pour qui ? Comment ? Le mix marketing s'exprime-t-il différemment – sur le fond et dans la forme ? 

 

  • Y a-t-il de vraies différences entre client et sociétaire / adhérent ? Lesquelles ?
  • Les produits et services sont-ils différents lorsqu' ils sont accompagnés d'un projet social ? En quoi ? Quelles différences peuvent en découler dans le marketing des entreprises?
  • Ces différences sont-elles perçues et comprises par les consommateurs ?
  • Quels sont les résultats obtenus ?
  • En quoi sont-ils différents, meilleurs ou moins bons que ceux des autres acteurs ?

 

Interviendront notamment : Antoine PILLET – auteur du livre « Le marketing de l' économie sociale et solidaire »,

3e atelier - 30 octobre 2012 : Demain, quelles perspectives pour l'économie sociale dans l'univers financier et l'assurance ?

  • L'économie sociale peut-elle « faillir » ? Pourquoi et comment ?
  • A-t-elle de beaux jours devant elle ? Pourquoi ? A quelles conditions ?
  • Communautarisme, affinitaire, paritarisme, mutualisme... Quels enjeux et quels défis pour les acteurs de l'économie sociale ?
  • La génération Y : quel langage et quels arguments pour la séduire lorsque l'on est un acteur de l'économie sociale ? Comment recruter des sociétaires actifs et des délégués plus jeunes parmi eux ?
  • Quelles pistes de réflexion pour le 21ème siècle pour les acteurs de l'économie sociale en matière de marketing et de relation clients ?

Interviendront notamment : Thierry WEBER – ex-CAMIF, auteur du livre « Le défi inachevé », Hervé BOUCLIER, Directeur Général – ACMN Vie

En savoir plus

A lire sur le sujet