Une étude sur les dynamiques en cours au sein de l’UE

Pour y voir plus clair dans ces dynamiques en cours au sein de l’Union européenne, le Cese avait manifestement lui-même besoin d’aide.
C’est chose faite grâce au rapport remis par les professeurs Rafael Chaves Ávila et José Luis Monzon Campos (Ciriec-Espagne). Leur étude analyse les  nouveaux concepts et approches liés à l’économie sociale apparus en Europe, telles les entreprises sociales, l’innovation sociale, l’économie collaborative, l’économie du bien commun, l’économie circulaire et la responsabilité sociale des entreprises. Les principales politiques publiques pour l’éco- nomie sociale  mises en œuvre ces dernières années ont été décortiquées, avec une mention  spéciale pour la Social Business Initiative (SBI) lancée en 2011 par la  Commission européenne.

Par ailleurs, si l’objectif général du rapport est d’étudier l’évolution récente de l’économie sociale dans l’Union européenne, il présente aussi une mesure de son poids dans les 28 États membres ainsi que les politiques publiques adoptées ces dernières années dans l’UE et au sein des États membres pour renforcer le
secteur. Il montre ainsi que l’économie sociale européenne fournit plus de 13,6 millions d’emplois rémunérés, ce qui représente 6,3 % de la population active totale des 28 États membres.

Or, malgré sa taille, l’économie sociale demeure invisible dans les statistiques en Europe, ce qui constitue un autre défi majeur.

Document en français...