RSE : la spécificité des sociétés mutuelles dans un contexte européen

La responsabilité sociétale des entreprises s’appuie sur la démarche volontaire des entreprises désireuses de sortir de leur vision étroitement économique et d’interroger leurs relations avec la société. En parallèle, l’objet même des entreprises d’économie sociale, en particulier des mutuelles, consiste à répondre à l’intérêt général, et donc sociétal.

Pour la Solidarité propose une étude retraçant d’une part les caractéristiques de la RSE et sa construction internationale et, d’autre part, celles du secteur de l’économie sociale ou plurielle. Poursuivant cette réflexion trop rarement abordée, il démontre que les mutuelles, actrices particulières de cette économie sociale, sont naturellement impliquées dans la responsabilité sociétale en raison de leur nature, leurs valeurs et leur histoire. L’ouvrage est ponctué d’interventions d’experts de la RSE et du monde des mutuelles et enrichi d’une préface de Nicole Notat qui, en représentante des agences de notation extra-financière affirme l’évidence d’une réalité sociale et environnementale comme élément de comparaison et de différenciation des entreprises. Nadine Richez-Battesti, Maître de Conférences, Université de la Méditerranée et membre du comité de rédaction de la Recma, signe la postface sur les relations ambigües qu’entretiennent les entreprises d’économie sociale et solidaire avec ces démarches.

Télécharger le cahier sur le site de la PLS