Plan social chez COOP Normandie : 382 emplois menacés

Les Coop-Normandie-Picardie connaissent une nouvelle fois un résultat déficitaire sur l’exercice 2013. Le démantèlement va donc se poursuivre en 2014 : passage de magasins Mutant sous « concept » Leader Price, mise en location-gérance, cessions de magasins...

 

Comme vient de l’annoncer la direction, ce sont les salariés qui vont encore faire les frais de cette stratégie. Ainsi, 382 salariés sont concernés par un PSE dont les modalités seront bientôt annoncées.

Maison-mère Coop

  • Logistique : 64 postes (dont cession du transport frais).
  • Services centraux siège : 79 postes.
  • Super U : 38 postes.

Le Mutant

  • Mutant distribution N/P : 87 postes.
  • Mutant distribution S/O : 18 postes.

Sobodis

  • Rosbif N/P : 75 postes.
  • Rosbif S/O : 21 postes.

La FGTA-FO et le syndicat FO Coop-Normandie-Picardie dénoncent ce nouveau plan social et feront tout ce qui est en leur pouvoir au travers de leurs élus du comité central d’entreprise pour examiner en détail les dispositions du PSE.

L’objectif sera notamment d’obtenir un accompagnement de qualité pour offrir aux salariés concernés de véritables perspectives de reconversion.

Source : Miroir Social