Née d’une Amap, Coopali, épicerie coopérative à Champigny-sur-Marne

Installée dans un local attenant au café Au belvédère, dans le quartier de Cœuilly, l’épicerie Coopali est autogérée par ses clients et revend ses produits sans marge. A l’origine de cette aventure, l’Amap Les Paniers des Bordes qui, après avoir fédéré 150 habitants de Champigny à Noisy, a progressivement diversifié ses produits, dépassant les seuls paniers de légumes pour s’associer avec une ferme de produits laitiers, des apiculteurs, des éleveurs... De fil en aiguille est née l’idée d’une épicerie de produits secs, achetés directement à des producteurs bio (ou dans la démarche bio) ou à une coopérative éthique concernant les denrées que l’on ne trouve pas en France, comme le café ou le chocolat. Ainsi est née Coopali, inspirée de L’Indépendante à Paris, ouverte en 2011.
Concrètement, les clients doivent adhérer à Coopali pour venir consommer. Ils paient un droit d’entrée de 25 euros pour la constitution initiale du stock, qui leur est reversé quand ils s’en vont, ainsi qu’une cotisation mensuelle de 2 à 10 euros en fonction de leurs moyens. Les produits sont vendus sans aucune marge. La vente se tient toutes les deux semaines, le jeudi soir, et est suivie d’une réunion du collège qui administre l’association, pour prendre toutes les décisions de gestion, commandes... Les livraisons, elles, se font chez les membres. Dans le vaste placard de Coopali, on trouve plusieurs centaines de références de céréales, conserves, condiments, boisson, farines, café, thé, sucre, confiture...
Pas de caisse ni de monnaie sonnante et trébuchante, chacun se sert et remplit une fiche contrôlée par un autre adhérent mais ne paie pas sur place. Une fois rentré chez lui, le consommateur saisit ses achats sur Internet et déduit la somme correspondante d’un porte-monnaie virtuel. Après trois ans d’existence, l’initiative commence à susciter l’intérêt des Amap voisines, et pourrait bien se répliquer prochainement.

D’après C. Dubois (94.Citoyens.com, 9 octobre 2016.)