In memoriam

Toute la Recma

  • 2010
    • 2018
    • 2017
    • 2016
    • 2015
    • 2014
    • 2013
    • 2012
    • 2011
    • 2010
  • 2000
    • 2009
    • 2008
    • 2007
    • 2006
    • 2005
    • 2004
    • 2003
    • 2002
    • 2001
    • 2000
  • 1990
    • 1999
    • 1998
    • 1997
    • 1996
    • 1995
    • 1994
    • 1993
    • 1992
    • 1991
    • 1990
  • 1980
    • 1989
    • 1988
    • 1987
    • 1986
    • 1985
    • 1984
    • 1983
    • 1982
    • 1981
    • 1980
  • 1970
    • 1979
    • 1978
    • 1977
    • 1976
    • 1975
    • 1974
    • 1973
    • 1972
    • 1971
    • 1970
  • 1960
    • 1969
    • 1968
    • 1967
    • 1966
    • 1965
    • 1964
    • 1963
    • 1962
    • 1961
    • 1960
  • 1950
    • 1959
    • 1958
    • 1957
    • 1956
    • 1955
    • 1954
    • 1953
    • 1952
    • 1951
    • 1950
  • 1940
    • 1949
    • 1948
    • 1947
    • 1946
    • 1945
    • 1944
    • 1943
    • 1942
    • 1941
    • 1940
  • 1930
    • 1939
    • 1938
    • 1937
    • 1936
    • 1935
    • 1934
    • 1933
    • 1932
    • 1931
    • 1930
  • 1920
    • 1929
    • 1928
    • 1927
    • 1926
    • 1925
    • 1924
    • 1923
    • 1922
    • 1921
    • 1920

C’est avec une grande tristesse que nous avons appris, au cœur de l’été, la disparition de notre ami Denis Tzarevcan, qui fut longtemps le président de la Recma.
Denis avait une expérience profonde et diverse de l’économie sociale, qu’il pratiqua avec bonheur pour l’essentiel au Crédit coopératif. Il fut en particulier l’un des piliers d’un établissement financier du groupe, l’Union coopérative pour l’équipement et le loisir, aux côtés de Michel Thiercelin, qui fut un défricheur acharné du financement des nouvelles formes de coopératives. Tous deux avaient mis au point un véritable rassemblement de l’ensemble des acteurs du tourisme social français, alors florissant, avec une autorité et une compétence très largement reconnues, Denis en étant la cheville ouvrière.
Aussi ai-je été heureux quand les circonstances m’ont permis d’appeler Denis à des fonctions proches de moi, en qualité de secrétaire général de la fondation d’entreprise du Crédit coopératif, outil essentiel pour aider au développement de l’innovation sociale et de l’efficacité des acteurs de l’économie sociale. C’est à ce titre que Denis devint le président de la Recma, revue ancienne fondée en 1921 par Charles Gide, dont le renouveau dans les années 1980 est largement dû au mécénat actif de la fondation du Crédit mutuel et de la fondation du Crédit coopératif, sous l’égide d’André Chomel.
Durant sa présidence, Denis Tzarevcan apporta une contribution importante à l’œuvre sans cesse renouvelée de coordination de tous les acteurs qui font la Recma au fil des jours. Cette période vit l’affirmation de la Recma en tant que revue scientifique et sa modernisation technique, ainsi que sa participation au renouveau
de l’économie sociale dans le monde. Grâce à Denis Tzarevcan, la revue est prête à affronter de nouveaux défis dans un monde éditorial en mouvement et au cœur d’une économie sociale dont les contours et les contenus ne cessent d’évoluer. Un tel contexte rend indispensable un outil d’expression au plus près des besoins des scientifiques et des praticiens de l’économie sociale.


Jean-Claude Detilleux, Président de la RECMA