L'ESS est-elle soluble dans le capitalisme? Paris, 12 février

6e séance du séminaire sur les pensées et pratiques d'émancipation de la Fondation Copernic.Les mouvements alternatifs ou contestataires se sont souvent constitués et érigés, directement ou indirectement, en opposition à l'hégémonie du système capitaliste. Cependant, au fur et à mesure de leur apparition et de leur succès, le capitalisme est parvenu non seulement à leur résister, mais à les récupérer, à les intégrer à son tour, pour s'en faire une vertueuse plus-value.  Ce processus est frappant concernant la protection de l'environnement ou du vivant, nouveaux mots-fétiches, totems officiels - assez inefficients, au demeurant. Pourtant, les problèmes qu'ils désignent et recouvrent ont été, pour l'essentiel, créés et entretenus par le système capitaliste lui-même. Nous aimerions analyser ce type de processus à propos de l'économie sociale et solidaire : constitue-t-elle une réelle alternative au modèle dominant, ou est-elle condamnée à devenir une nouvelle cerise sur le même gâteau ? Invité-e-s : Alain Lipietz, Jean-Louis Laville, Madeleine Hersent.

De 19h à 21h30, entrée libre.  Bourse du travail Salle Louise Michel (sous-sol) 3, rue du Château d'eau 75010 Paris M° République