Les mutuelles étudiantes ne géreront plus le régime obligatoire étudiant

La Commission des affaires sociales du Sénat a entériné le 23 janvier la suppression de la délégation de la gestion du régime de l’Assurance maladie obligatoire des étudiants aux mutuelles de ces derniers, comprenant LMDE (La mutuelle des étudiants) et le réseau EmeVia, qui regroupe onze mutuelles étudiantes  de proximité. Ce projet gouvernemental était en cours depuis un rapport de la Cour des comptes de 2013  pointant les errements de gestion de LMDE, très endettée auprès de la MGEN et de la Matmut. Bien que LMDE ait fait en 2015 l’objet d’un plan de sauvetage1 sous l’égide de la CNAMTS (Caisse nationale d’assurance maladie des travailleurs salariés) et d’une reprise en main par la mutuelle Intériale, le maintien du régime étudiant apparaît par trop dispendieux aux pouvoirs publics.

Les étudiants qui feront leur première rentrée en septembre 2018 seront donc rattachés au régime général de Sécurité sociale. Ceux qui sont déjà couverts par le régime étudiant basculeront à la rentrée 2019 dans le régime général. Les mutuelles étudiantes devront donc désormais circonscrire leur activité à la gestion de la  complémentaire santé et à des actions de prévention auprès des étudiants.