Les Français, les associations et la crise

Un sondage CSA-Chorum-Crédit coopératif- Maif présenté le 5 novembre 2009, lors du Forum national des associations et fondations, vient rappeler au gouvernement que c’est aux associations que les Français (à 68 %) font d’abord confiance pour lutter contre les difficultés provoquées par la crise (65 % aux collectivités territoriales, 35 % à l’Etat). Conscients de l’efficacité des associations, ils les reconnaissent comme des acteurs majeurs de la vie économique et sociale, en particulier pour leur capacité d’emploi et tout particulièrement en raison de leur caractère non délocalisable. Ils estiment qu’elles ont besoin de plus de moyens pour fonctionner (notamment de financements publics) et qu’elles doivent figurer parmi les secteurs stratégiques que soutiendra le grand emprunt national.

En savoir plus: www.credit-cooperatif.coop.