Les Ciap, ou comment démarrer dans la profession d’agriculteur par la voie coopérative

Les coopératives d’installation en agriculture paysanne (Ciap) sont apparues en 2012 dans le département de la Loire-Atlantique avant de s’étendre dans l’ensemble de la région. Depuis 2017, elles sont fédérées au sein de la Scic Ciap PDL (Pays de la Loire). Ce modèle, fondé dans la mouvance de la Confédération paysanne, vise à accompagner l’installation en agriculture de porteurs de projets non issus du milieu agricole. Trois formes d’accompagnement leur sont proposées : la couveuse en maraîchage, le stage paysan créatif et la coopérative d’activités et d’emploi pour aider le nouvel agriculteur à démarrer son activité comme entrepreneur salarié. La Ciap finance également les investissements de la pré-installation, que le porteur de projet rachète lors de son installation effective.

Les Ciap font partie de plusieurs réseaux de l’ESS : la CG Scop, l’Inter-réseau Scic, Coopérer pour entreprendre, la Fédération des associations de développement liées à la Confédération paysanne et le Réseau national des espaces tests agricoles.