Les Caisses régionales de Crédit Agricole premier financeur des territoires

Avec près de 400 milliards d’encours de crédit en 2012, chiffre en progression de 1,4% en dépit d’une situation économique difficile, les Caisses régionales jouent pleinement leur rôle de premier financeur des territoires. Leur collecte a progressé également (+5,9%),s’établissant à près de 575milliards d’euros. Hors impact des dividendes en provenance de Crédit Agricole SA, dont elles détiennent plus de la majorité du capital, leur résultat net aprogresse de 10,5%. Commentant ces chiffres, le président de la Fédération, Dominique Lefebvre, a fait remarquer que l’exploitation des Caisses était performante, dégageant des résultats récurrents trèslargement conservés ce qui leur permet de continuer à investir et à accompagner les projets de leurs clients. 

Pacte coopératif et territorial

Banques coopératives et mutualistes, les Caisses régionales mettront en œuvre en 2013 un Pacte coopératif et territorial, a précisé le directeur général, Bertrand Corbeau. Plus large qu’un rapport RSE, ce pacte mettra en avant leurs engagements dans cinq domaines : l’excellence dans la relation avec les clients, le développement économique des territoires etl’environnement, la gouvernance coopérative et mutualiste, les ressources humaines et sociales, et la responsabilité sociétale sur les territoires. Consolidées, leurs actions donneront lieu à une communication de portée nationale.

Financement bancaire de l'économie

Le secrétaire général de la FNCA, Philippe Brassac, a pour sa part montré en quoi les projets de réglementation actuels, poussant à des financements par les marchés, étaient plutôt adverses à la capacité des banques à consentir des crédits à l’économie. C’est le modèle de transformation dominant en France qui est en cause puisque les nouvelles règles, si elles devaient être appliquées en l’état, pourraient conduire à une contraction des financements bancaires de 200 à 400 milliards d’euros.