Journée Mondiale des Biens Communs, 15 octobre 2010

Toute la Recma

  • 2010
    • 2018
    • 2017
    • 2016
    • 2015
    • 2014
    • 2013
    • 2012
    • 2011
    • 2010
  • 2000
    • 2009
    • 2008
    • 2007
    • 2006
    • 2005
    • 2004
    • 2003
    • 2002
    • 2001
    • 2000
  • 1990
    • 1999
    • 1998
    • 1997
    • 1996
    • 1995
    • 1994
    • 1993
    • 1992
    • 1991
    • 1990
  • 1980
    • 1989
    • 1988
    • 1987
    • 1986
    • 1985
    • 1984
    • 1983
    • 1982
    • 1981
    • 1980
  • 1970
    • 1979
    • 1978
    • 1977
    • 1976
    • 1975
    • 1974
    • 1973
    • 1972
    • 1971
    • 1970
  • 1960
    • 1969
    • 1968
    • 1967
    • 1966
    • 1965
    • 1964
    • 1963
    • 1962
    • 1961
    • 1960
  • 1950
    • 1959
    • 1958
    • 1957
    • 1956
    • 1955
    • 1954
    • 1953
    • 1952
    • 1951
    • 1950
  • 1940
    • 1949
    • 1948
    • 1947
    • 1946
    • 1945
    • 1944
    • 1943
    • 1942
    • 1941
    • 1940
  • 1930
    • 1939
    • 1938
    • 1937
    • 1936
    • 1935
    • 1934
    • 1933
    • 1932
    • 1931
    • 1930
  • 1920
    • 1929
    • 1928
    • 1927
    • 1926
    • 1925
    • 1924
    • 1923
    • 1922
    • 1921
    • 1920

Les biens communs sont au coeur de la démarche de millier d’initiatives qui visent à permettre l’accès à la santé, le partage les connaissances et l’éducation, la création et l’innovation, la souveraineté alimentaire, le partage de l’espace public, ou encore celui des ressources naturelles.Mais les biens communs font l’objet d’une tentative d’accaparement chaque jour plus puissante par les forces du marché. C’est pour montrer une voie alternative, qu’à la suite du Manifeste pour la récupération des Biens Communs, se prépare la première journée des biens communs, le 15 octobre 2010. Cette journée sera l’écho et l’amplificateur de ces milliers d’initiatives basées sur le partage et la coopération dans tous les domaines de la vie.

La journée mondiale des Biens Communs est une initiative autogérée et décentralisée. Chaque personne, organisation, mouvement social et citoyen peut organiser ses actions et les relier à travers la journée mondiale des Biens Communs. Déjà certaines organisations signalent leur intérêt et s’engagent à organiser des ateliers, des rencontres, des présentations de leurs actions à cette date. La journée mondiale des Biens Communs est complémentaire de nombreuses initiatives qui contribuent à une économie alternative, à la lutte contre le brevet des médicaments, la recherche orientée vers le profit commercial, la destruction de l’environnement et de la bio-diversité, le réchauffement climatique, la dépendance alimentaire des habitants des pays pauvres, l’appauvrissement de la diversité culturelle, la réduction de l’accès à la connaissance et à l’éducation, la privatisation des ressources naturelles, des connaissances ancestrales, de la monnaie, ... et bien d’autres.

Toutes les propositions et les activités inscrites dans cette journée seront relayées par le site Internet du Manifeste pour la récupération des Biens Communs. Toutes les initiatives peuvent utiliser le logo du manifeste pour la récupération des Biens Communs pour se faire reconnaître.

http://bienscommuns.org/