Deux banques coopératives parmi les banques les plus puissantes du monde

Toute la Recma

  • 2010
    • 2017
    • 2016
    • 2015
    • 2014
    • 2013
    • 2012
    • 2011
    • 2010
  • 2000
    • 2009
    • 2008
    • 2007
    • 2006
    • 2005
    • 2004
    • 2003
    • 2002
    • 2001
    • 2000
  • 1990
    • 1999
    • 1998
    • 1997
    • 1996
    • 1995
    • 1994
    • 1993
    • 1992
    • 1991
    • 1990
  • 1980
    • 1989
    • 1988
    • 1987
    • 1986
    • 1985
    • 1984
    • 1983
    • 1982
    • 1981
    • 1980
  • 1970
    • 1979
    • 1978
    • 1977
    • 1976
    • 1975
    • 1974
    • 1973
    • 1972
    • 1971
    • 1970
  • 1960
    • 1969
    • 1968
    • 1967
    • 1966
    • 1965
    • 1964
    • 1963
    • 1962
    • 1961
    • 1960
  • 1950
    • 1959
    • 1958
    • 1957
    • 1956
    • 1955
    • 1954
    • 1953
    • 1952
    • 1951
    • 1950
  • 1940
    • 1949
    • 1948
    • 1947
    • 1946
    • 1945
    • 1944
    • 1943
    • 1942
    • 1941
    • 1940
  • 1930
    • 1939
    • 1938
    • 1937
    • 1936
    • 1935
    • 1934
    • 1933
    • 1932
    • 1931
    • 1930
  • 1920
    • 1929
    • 1928
    • 1927
    • 1926
    • 1925
    • 1924
    • 1923
    • 1922
    • 1921
    • 1920

Deux banques coopératives ont obtenu un très bon classement dans l’indice publié par Bloomberg des banques les plus puissantes au monde cette année. Le groupe Desjardins, un réseau de 376 coopératives de crédit au Canada a atteint la seconde place au classement avec un score global de 21,1, le même score obtenu par Norinchukin Bank, une banque coopérative au service de 3800 exploitations agricoles et coopératives de pêche et d’exploitation forestière au Japon.

 

Avec six millions de membres et 45 000 employés, Desjardins est la plus grande association de coopératives de crédit en Amérique du Nord. Desjardins se targue d’un ratio de fonds propres de première catégorie s’élevant à 15,7 %.

Norinchukin Bank a été fondée en tant que coopérative publique il y a 90 ans et a été privatisée en 1959.  La banque, aujourd’hui l’un des plus grands investisseurs institutionnels au Japon, affichait un ratio de fonds propres de première catégorie s’élevant à 16,1 % au 31 mars 2013, à savoir une augmentation de 9,6 % par rapport à 2009.

Lire l'article complet sur le site de l'ACI.