Un fonds d’investissement pour l’innovation sociale

Toute la Recma

  • 2010
    • 2018
    • 2017
    • 2016
    • 2015
    • 2014
    • 2013
    • 2012
    • 2011
    • 2010
  • 2000
    • 2009
    • 2008
    • 2007
    • 2006
    • 2005
    • 2004
    • 2003
    • 2002
    • 2001
    • 2000
  • 1990
    • 1999
    • 1998
    • 1997
    • 1996
    • 1995
    • 1994
    • 1993
    • 1992
    • 1991
    • 1990
  • 1980
    • 1989
    • 1988
    • 1987
    • 1986
    • 1985
    • 1984
    • 1983
    • 1982
    • 1981
    • 1980
  • 1970
    • 1979
    • 1978
    • 1977
    • 1976
    • 1975
    • 1974
    • 1973
    • 1972
    • 1971
    • 1970
  • 1960
    • 1969
    • 1968
    • 1967
    • 1966
    • 1965
    • 1964
    • 1963
    • 1962
    • 1961
    • 1960
  • 1950
    • 1959
    • 1958
    • 1957
    • 1956
    • 1955
    • 1954
    • 1953
    • 1952
    • 1951
    • 1950
  • 1940
    • 1949
    • 1948
    • 1947
    • 1946
    • 1945
    • 1944
    • 1943
    • 1942
    • 1941
    • 1940
  • 1930
    • 1939
    • 1938
    • 1937
    • 1936
    • 1935
    • 1934
    • 1933
    • 1932
    • 1931
    • 1930
  • 1920
    • 1929
    • 1928
    • 1927
    • 1926
    • 1925
    • 1924
    • 1923
    • 1922
    • 1921
    • 1920

Roselyne Bachelot-Narquin, ministre des Solidarités et de la cohésion sociale, et Antoine Gosset-Grainville, directeur général faisant fonction de la Caisse des Dépôts, ont signé le 21 mars un protocole d’accord pour la création d’un fonds d’investissement pour l’innovation sociale.

Le Fonds pour l’innovation sociale a pour objectif de soutenir les entreprises innovantes de l’ESS qui rencontrent actuellement des difficultés pour financer leurs projets. Doté dès cette année de 5 M€, issus de ressources tant publiques que privées, le Fonds sera porté progressivement à 15 M€. Il prendra ainsi le relais de l’action Financement de l’ESS du Programme d’investissements d’avenir (PIA), dont les interventions prendront fin en 2014 

Il sera, à son lancement, financé à hauteur d’1 M€ par le Fonds d’innovation et d’expérimentation sociale (FIES) de la direction générale de la cohésion sociale et 1 M€ par la Caisse des Dépôts. Plusieurs partenaires financiers compléteront le tour de table dans les prochaines semaines.