Un dossier « ESS et sport » pour préparer les JO

Inviter le monde du sport à se rapprocher de l’ESS et de ses valeurs : voilà la proposition du dossier thématique « Économie sociale et solidaire et sport » publié par le ministère des Sports, qui propose aux acteurs du secteur, selon le mot d’introduction de la ministre Laura Flessel, « des clés de compréhension, une grille de lecture du secteur de l’économie sociale et solidaire, ainsi que des pistes pour en tirer parti ». Quant à Bernard Amsalem, vice-président du CNOSF (Comité national olympique et sportif français), il souligne l’enjeu d’un tel rapprochement à quelques années des Jeux olympiques de Paris : « Créer un nouveau modèle de gouvernance des associations sportives, dans un cadre plus solidaire. » Ce dossier très didactique inaugure une nouvelle collection dans les publications du ministère des Sports, avec une importance donnée aux témoignages d’entrepreneurs et aux propos d’experts, et une référence aux études existantes et au cadre juridique par des encadrés pratiques. Ainsi, la première partie, « Se revendiquer de l’ESS, pourquoi ça s’impose », rappelle les valeurs communes entre ESS et sport (domaine dans lequel les associations sont nombreuses), tout en retraçant un historique de l’essor et de l’institutionnalisation de l’ESS en France.
La deuxième partie rappelle les conditions à remplir pour faire partie de l’ESS : être une association, entrer dans le champ de la loi de juillet 2014, etc. La troisième partie, « Se revendiquer de l’ESS, comment progresser », présente une belle sélection de structures : Hop Hop Hop, une CAE spécialisée dans le sport, SEMC (Sport, éducation, mixités, citoyenneté), ASPTT (Fédération omnisports), des organismes d’utilité sociale consacrés au sport ; ainsi que des réseaux et des acteurs de l’éducation populaire par le sport.
http://www.sports.gouv.fr/IMG/pdf/ess_et_sport-v.def-mars_2018.pdf