Se rapprocher sans fusionner ?

Conséquence d’une concurrence accrue au sein du monde mutualiste, la chronique des rapprochements entre les grands groupes témoigne d’une porosité croissante entre les deux secteurs autrefois distincts des mutuelles santé et des mutuelles assurances.

- La Macif – qui a connu en 2017 son meilleur résultat net grâce à l’assurance auto 4 – doit créer prochainement une coentreprise avec le groupe Aesio dans le domaine de la prévoyance individuelle et collective.

- VYV, premier groupe de protection sociale français (comprenant la MGEN, Harmonie Mutuelle et Istya), et Malakoff Médéric, deuxième groupe, s’apprêtent à mettre en commun leurs réseaux de soins en lançant une plate-forme commune nommée Kalixia. Des conventionnements seront signés progressivement avec des ostéopathes, audioprothésistes, opticiens, pharmaciens, etc.

- La Matmut et AG2R-La Mondiale formeront un nouveau groupe prudentiel en 2019. - Malakoff Médéric et Humanis ont annoncé la possibilité d’un rapprochement sur leurs activités de retraite complémentaire et d’assurance de personnes.

- VYV et la Maif se sont engagés dans un partenariat concernant une offre en assurance vie. La Maif a cependant tenu à préciser que ce rapprochement était extrêmement ciblé. Excluant l’éventualité d’une fusion avec d’autres acteurs, la mutuelle niortaise affirme sa volonté de conserver sa taille actuelle pour rester proche de son sociétariat (Dans Le Monde, « Éco & Entreprise », lundi 21 mai 2018.).