Pour une politique transparente, respectueuse et efficace des emplois aidés dans le secteur non marchand

Depuis cet été, les conditions d’accès aux contrats aidés pour les associations (CUI CAE), se sont fortement dégradées. Deux instructions de la DGEFP (8 juillet, 7 octobre) et des arrêtés préfectoraux en régions ont d’ores et déjà conduit à des licenciements et des suspensions de services d’intérêt général faute de salariés en activité. Le mouvement associatif s'organise.

Le COUAC, association toulousaine d’acteurs culturels, a lancé un appel interassociatif « pour une politique transparente, respectueuse et efficaces des emplois aidés dans le secteur non marchand. »

La CPCA invite évidemment tous les acteurs de son réseau à signer l’appel en ligne. Cette stratégie de diffusion commence à porter ses fruits et l’appel a déjà recueillit plus de 200 signatures.