Paris, laboratoire de l’économie circulaire

Toute la Recma

  • 2010
    • 2017
    • 2016
    • 2015
    • 2014
    • 2013
    • 2012
    • 2011
    • 2010
  • 2000
    • 2009
    • 2008
    • 2007
    • 2006
    • 2005
    • 2004
    • 2003
    • 2002
    • 2001
    • 2000
  • 1990
    • 1999
    • 1998
    • 1997
    • 1996
    • 1995
    • 1994
    • 1993
    • 1992
    • 1991
    • 1990
  • 1980
    • 1989
    • 1988
    • 1987
    • 1986
    • 1985
    • 1984
    • 1983
    • 1982
    • 1981
    • 1980
  • 1970
    • 1979
    • 1978
    • 1977
    • 1976
    • 1975
    • 1974
    • 1973
    • 1972
    • 1971
    • 1970
  • 1960
    • 1969
    • 1968
    • 1967
    • 1966
    • 1965
    • 1964
    • 1963
    • 1962
    • 1961
    • 1960
  • 1950
    • 1959
    • 1958
    • 1957
    • 1956
    • 1955
    • 1954
    • 1953
    • 1952
    • 1951
    • 1950
  • 1940
    • 1949
    • 1948
    • 1947
    • 1946
    • 1945
    • 1944
    • 1943
    • 1942
    • 1941
    • 1940
  • 1930
    • 1939
    • 1938
    • 1937
    • 1936
    • 1935
    • 1934
    • 1933
    • 1932
    • 1931
    • 1930
  • 1920
    • 1929
    • 1928
    • 1927
    • 1926
    • 1925
    • 1924
    • 1923
    • 1922
    • 1921
    • 1920

Anne Hidalgo annonce un plan de promotion de l’économie circulaire. La mairie estime que 50.000 emplois pourraient être créés en Ile-de-France.

En cette année axée sur le climat, Paris multiplie les gestes verts. Le Conseil de Paris vient de voter son plan de promotion de l’« économie circulaire ». Ou comment inciter producteurs et consommateurs à moins gaspiller et à mieux recycler (tri, écoconception, écologie industrielle, économie du partage…) pour protéger l’environnement. «  L’économie circulaire, c’est inéluctable avec la hausse du coût des matières premières, et c’est indispensable en temps de crise. Il faut arriver à réduire notre consommation de ressources de 15 %. C’est aussi un gisement d’emplois durable : si nous parvenons à structurer la filière, 50.000 emplois pourraient être créés en Ile-de-France », assure l’adjointe au maire, Antoinette Guhl.

A lire sur le site des Echos.