À Niort, le salon de l’ESS devient forum

Toute la Recma

  • 2010
    • 2018
    • 2017
    • 2016
    • 2015
    • 2014
    • 2013
    • 2012
    • 2011
    • 2010
  • 2000
    • 2009
    • 2008
    • 2007
    • 2006
    • 2005
    • 2004
    • 2003
    • 2002
    • 2001
    • 2000
  • 1990
    • 1999
    • 1998
    • 1997
    • 1996
    • 1995
    • 1994
    • 1993
    • 1992
    • 1991
    • 1990
  • 1980
    • 1989
    • 1988
    • 1987
    • 1986
    • 1985
    • 1984
    • 1983
    • 1982
    • 1981
    • 1980
  • 1970
    • 1979
    • 1978
    • 1977
    • 1976
    • 1975
    • 1974
    • 1973
    • 1972
    • 1971
    • 1970
  • 1960
    • 1969
    • 1968
    • 1967
    • 1966
    • 1965
    • 1964
    • 1963
    • 1962
    • 1961
    • 1960
  • 1950
    • 1959
    • 1958
    • 1957
    • 1956
    • 1955
    • 1954
    • 1953
    • 1952
    • 1951
    • 1950
  • 1940
    • 1949
    • 1948
    • 1947
    • 1946
    • 1945
    • 1944
    • 1943
    • 1942
    • 1941
    • 1940
  • 1930
    • 1939
    • 1938
    • 1937
    • 1936
    • 1935
    • 1934
    • 1933
    • 1932
    • 1931
    • 1930
  • 1920
    • 1929
    • 1928
    • 1927
    • 1926
    • 1925
    • 1924
    • 1923
    • 1922
    • 1921
    • 1920

À Niort, une ville où la présence historique de puissantes mutuelles d’assurances compte beaucoup dans la vie économique locale (l’ESS y représente plus de 20 % des emplois), le Salon national de l’ESS est devenu – à l’occasion de sa troisième édition, les 19 et 20 octobre 2017 – le Forum national de l’économie sociale et solidaire et de l’innovation sociale.
Pour les organisateurs – le CNCRESS (Conseil national des chambres régionales de l’économie sociale et solidaire), la région Nouvelle-Aquitaine et la communauté d’agglomération du Niortais –, il s’agit de renforcer les rencontres et partenariats entre professionnels, tout en attirant le grand public pour lui permettre de mieux découvrir l’ESS. Ainsi, les visiteurs de cette édition rénovée ont pu constater l’évolution :
les 160 stands tenus par des entreprises et organisations de l’ESS reflétaient la diversité des statuts et des secteurs d’activité. Le rectorat, qui était présent pour permettre à des lycéens de découvrir les métiers de l’ESS, a en outre accueilli une session de formation d’enseignants du secondaire, organisée par l’association Esper (Économie sociale partenaire de l’École de la République). Quant aux acteurs de l’ESS, ils avaient la possibilité de développer leurs réseaux grâce à des espaces dédiés et des colloques avec les élus, ou encore de discuter avec une délégation d’hommes politiques en charge du développement de l’ESS en Corée du Sud... De quoi souhaiter que le forum investisse également dans la mise en relation des acteurs et des chercheurs, et comporte, par exemple, un temps de rencontres et d’échanges.

Michel Abhervé