Mesurer l’ESS au-delà des statuts juridiques : l’approche de Lille Métropole

Le RTES (Réseau des colllectivités territoriales pour une économie solidaire) publie la communication de Jacques Dughera et al. présentée lors des 34e journées de l'AES sur la mesure de l'ESS au-delà des statuts juridiques à partir d'une expérimentation menée dans la métropole lilloise. 

"Ainsi, au champ classique de l’économie statutaire, comprenant 3791 établissements et 53426 emplois, peuvent s'ajouter quelque 80 établissements et 800 emplois, niveaux proches de ceux générés par les coopératives de production (30 établissements et 412 emplois) additionnées des fondations (14 établissements et 730 emplois). Ces emplois se retrouvent principalement dans les domaines des activités scientifiques et techniques (services administratifs et de soutien aux entreprises), suivis de la construction, du commerce et de l'information et la communication. Si la grande majorité des établissements concernent des très petits établissements ou des établissements avec un gérant non salarié, 5 établissements concentrent à eux seuls plus de 500 emplois. Ces chiffres donnent une première estimation d'un volant d'emplois relevant d'entreprises solidaires et complétant le champ de l'économie sociale définie par les statuts. Un travail de repérage plus fin sera envisageable lorsque la loi sur l’ESS sera entérinée puisqu’elle mentionnera le périmètre de l'ESS."