Maurice : un accord signé pour soutenir les coopératives

La Banque de Maurice et le ministère des Affaires, de l'entreprise et des Coopératives ont signé un accord jeudi à Port-Louis, en vue d’encadrer et de soutenir les activités des sociétés de coopérative de crédit à Maurice. Les syndicats de crédit ("Cooperative Credit Unions") représentent un segment important du mouvement coopératif, générant Rs 2,5 milliards de chiffre d’affaires. Cela représente presque que la moitié du chiffre d’affaires total, soit Rs 5,5 milliards, que réalisent les sociétés coopératives à Maurice. “Le MoU concerne la collaboration entre les sociétés coopératives de crédit et la Banque de Maurice, pour qu’il y ait plus de transparence, à travers l’échange d’information, et pour qu’il y ait plus de stabilité dans les affaires des sociétés coopératives à Maurice”, a déclaré le ministre Jim Seetaram. Les sociétés coopératives deviendront ainsi plus professionnelles en matière d’échange d’information.

“C’est une étape historique franchie par les "credit unions" aujourd’hui qui, jusqu’à l’heure, opéraient dans l’ombre de l’économie bancaire. Aujourd’hui, on les invite à sortir de l’ombre et à venir participer pleinement à l’économie en tant qu’acteurs incontournables dans le secteur financier en général à Maurice. Le gouverneur a dit que la Banque de Maurice veut accompagner les sociétés coopératives de crédit à développer leurs activités à Maurice, tout en gérant prudemment les risques implicites que ce développement nécessitera. Aujourd’hui, le pays compte 1 041 sociétés coopératives, dont 157 syndicats de crédit, et qui emploient directement 500 personnes. De ces 157 syndicats de crédit qui opèrent à Maurice, seule une vingtaine détiennent un montant de dépôt total qui dépasse Rs 20 milliards, et qui subséquemment relèvent de la supervision de la Banque de Maurice, a déclaré le ministre.

Lire l'article complet sur le site lematinal.com