Le Prix des mémoires de l’ESS consacre cinq recherches

Toute la Recma

  • 2010
    • 2018
    • 2017
    • 2016
    • 2015
    • 2014
    • 2013
    • 2012
    • 2011
    • 2010
  • 2000
    • 2009
    • 2008
    • 2007
    • 2006
    • 2005
    • 2004
    • 2003
    • 2002
    • 2001
    • 2000
  • 1990
    • 1999
    • 1998
    • 1997
    • 1996
    • 1995
    • 1994
    • 1993
    • 1992
    • 1991
    • 1990
  • 1980
    • 1989
    • 1988
    • 1987
    • 1986
    • 1985
    • 1984
    • 1983
    • 1982
    • 1981
    • 1980
  • 1970
    • 1979
    • 1978
    • 1977
    • 1976
    • 1975
    • 1974
    • 1973
    • 1972
    • 1971
    • 1970
  • 1960
    • 1969
    • 1968
    • 1967
    • 1966
    • 1965
    • 1964
    • 1963
    • 1962
    • 1961
    • 1960
  • 1950
    • 1959
    • 1958
    • 1957
    • 1956
    • 1955
    • 1954
    • 1953
    • 1952
    • 1951
    • 1950
  • 1940
    • 1949
    • 1948
    • 1947
    • 1946
    • 1945
    • 1944
    • 1943
    • 1942
    • 1941
    • 1940
  • 1930
    • 1939
    • 1938
    • 1937
    • 1936
    • 1935
    • 1934
    • 1933
    • 1932
    • 1931
    • 1930
  • 1920
    • 1929
    • 1928
    • 1927
    • 1926
    • 1925
    • 1924
    • 1923
    • 1922
    • 1921
    • 1920

Le CJDES et l’Addes, avec le soutien de la Fondation Crédit coopératif et de la Ville de Paris, et avec le  concours du magazine Alternatives économiques et de la revue Recma, ont organisé la deuxième édition du Prix des mémoires de l’ESS le 15 mars à Paris.
Ce prix a été créé pour encourager les choix d’orientation de futurs chercheurs et praticiens, et rendre publics leurs travaux via une plateforme spécifique, première base de données publique des mémoires consacrés à l’ESS en France. Parmi 70 candidat-e-s, le jury en a récompensé cinq, dont les deux premiers
sont :
- Marion Studer, étudiante en master 2 « action publique, institutions et économie sociale et soldaire » à l’université Lille-1, qui a obtenu le 1er prix du CJDES pour son mémoire intitulé L’Impact social, objet établi ou projet à co-construire ? Elle s’est vu remettre un chèque de 1 500 € et un abonnement annuel à Alternatives économiques ainsi qu’à la Recma.
- Jean-Michel Pourvis, étudiant en master 2 « politiques publiques et changement social » à Sciences Po-Grenoble, qui a reçu le prix « tremplin recherche » de l’Addes pour son travail La formation de la rémunération de l’entrepreneur-salarié en coopérative d’activité et d’emploi, composante structurante de l’hybridation de la relation d’emploi. Ce prix est également doté de 1 500 € et d’un abonnement annuel à Alternatives économiques ainsi qu’à la Recma.

Les cinq lauréats ont pu présenter leurs travaux lors de la soirée de remise des prix, en « pitchant » leur mémoire en 180 secondes. Plus accéder aux 70 mémoires des candidats...