"Le mutualisme : repli ou rebond ?", Paris, 5 décembre 2013

Toute la Recma

  • 2010
    • 2017
    • 2016
    • 2015
    • 2014
    • 2013
    • 2012
    • 2011
    • 2010
  • 2000
    • 2009
    • 2008
    • 2007
    • 2006
    • 2005
    • 2004
    • 2003
    • 2002
    • 2001
    • 2000
  • 1990
    • 1999
    • 1998
    • 1997
    • 1996
    • 1995
    • 1994
    • 1993
    • 1992
    • 1991
    • 1990
  • 1980
    • 1989
    • 1988
    • 1987
    • 1986
    • 1985
    • 1984
    • 1983
    • 1982
    • 1981
    • 1980
  • 1970
    • 1979
    • 1978
    • 1977
    • 1976
    • 1975
    • 1974
    • 1973
    • 1972
    • 1971
    • 1970
  • 1960
    • 1969
    • 1968
    • 1967
    • 1966
    • 1965
    • 1964
    • 1963
    • 1962
    • 1961
    • 1960
  • 1950
    • 1959
    • 1958
    • 1957
    • 1956
    • 1955
    • 1954
    • 1953
    • 1952
    • 1951
    • 1950
  • 1940
    • 1949
    • 1948
    • 1947
    • 1946
    • 1945
    • 1944
    • 1943
    • 1942
    • 1941
    • 1940
  • 1930
    • 1939
    • 1938
    • 1937
    • 1936
    • 1935
    • 1934
    • 1933
    • 1932
    • 1931
    • 1930
  • 1920
    • 1929
    • 1928
    • 1927
    • 1926
    • 1925
    • 1924
    • 1923
    • 1922
    • 1921
    • 1920

Deuxièmes Assises Internationales de la Coopération et du Mutualisme, organisées à la maison de la Mutualité (75004 Paris), le 5 décembre 2013.

Sous le coup de la crise, mais bien plus fondamentalement, le mouvement mutualiste et coopératif se trouve aujourd’hui à la croisée des chemins : soit il se dilue progressivement dans le grand bain de l’économie de marché mondialisée, soit il se nourrit de son enracinement historique pour faire de ses spécificités des forces de rebond.

Pour suivre cette seconde voie, il faut commencer par revisiter et peut-être repenser ses valeurs. Puis il faut, sans concession, tirer les enseignements de la crise et des errements que celle-ci a pu faire commettre.

De même, faut-il probablement définir de nouvelles voies et de nouveaux moyens de financement de l’économie. Enfin, il restera à définir une stratégie d’action et de communication fondée sur de nouveaux savoir-faire et de nouveaux faire-savoir.

Tels seront les quatre temps forts de ces Deuxièmes Assises Internationales de la Coopération et du Mutualisme.

Programme 

Inscription