La coopérative Tereos, 2e sucrier européen, se prépare à la fin des quotas

Face à la libéralisation du marché prévue pour septembre 2017, la coopérative française (Béghin Say, La Perruche) accélère sa diversification et son internationalisation. Elle vise une croissance de sa production de 20% en France.

Les sucriers européens se préparent à une véritable révolution. Le 30 septembre 2017, après cinquante ans d'application, ce sera la fin des quotas de production de sucre au sein de l'Union européenne. «Cette décision va bouleverser les règles du jeu, en rendant le marché plus ouvert et plus volatil, prévient Alexis Duval, président du directoire de Tereos, 2e sucrier européen, n° 5 mondial, qui a succédé il y a dix-huit mois à son père. Cette libéralisation va entraîner une consolidation du secteur au profit des groupes les plus mondiaux capables d'accompagner leurs clients sur leurs principaux marchés.» Après avoir appelé à un prolongement des quotas, la coopérative picarde (Béghin Say, La Perruche) s'est donc fait une raison et espère profiter de la nouvelle donne.

Lire l'article complet sur le site du Figaro.