Hauts-de-Seine: l'ESS "torpillée"

En 2011, ce sont 6 Millions d'euros sur 3 ans -soit 10% du budget affecté au secteur économique - qui ont été votés en faveur du développement de l’ESS via des appels à projets dans le 92. 

Les 17 et 18 octobre derniers, un jury pluraliste, présidé par le Vice-président du Conseil général en charge de ce dossier, a examiné 83 dossiers issus de l'appel à projets et en a retenu 32 pour un montant de 1,3 M€. 

Or, à la surprise générale, lors de la Commission permanente du 7 novembre, Patrick Devedjian a choisi d'éliminer 12 projets de qualité et de réduire de moitié les subventions initialement envisagées.

Ce torpillage unilatéral est doublement scandaleux : 

  • Il piétine le travail consciencieux d'un jury désigné par un vote unanime du Conseil général et comprenant toutes les sensibilités politiques
  • Plus grave enocre, il supprime 12 projets d'économie sociale et solidaire utiles pour le territoire des Hauts-de-Seine.

En savoir plus sur le blog de Vincent Gazeilles, conseiller général des Hauts-de-Seine