2 700 euros distribués 13 000 fois par les associations en microcrédits professionnels en 2008

Le gouvernement est décidé à mettre un coup d'accélérateur au microcrédit. Un rapport, publié le 14 mars 2010 et commandité fin 2009 par Christine Lagarde, ministre de l'Economie, fait le point sur le sujet et fait notamment apparaître les faiblesses du dispositif en France.

L'activité, qui ne bénéficie d'aucune définition légale ou réglementaire, "s'est développée de manière empirique, ce qui est normal mais affecte la lisibilité du dispositif pour les bénéficiaires", insiste ainsi le document, qui souligne le "foisonnement d'initiatives nationales ou locales, publiques ou privées"

Quatre mesures pour développer le microcrédit
Le rapport met aussi en avant la taille du secteur, jugée "infime par rapport à la masse du crédit distribué au niveau national". En 2008, 13.000 microcrédits professionnels ont été distribués par les associations pour un montant de 35 millions d'euros. Le microcrédit personnel a quant à lui porté sur 4.000 opérations en 2008. Et la demande de microcrédits devrait s'accroître.

Premier point : faciliter le financement des associations de microcrédit. Une mesure permettant aux particuliers de financer l'activité de ces associations, notamment via des plateformes internet, dont l'objet est actuellement limité au financement de projets d'aide au développement à l'étranger, sera notamment envisagée dans le cadre du projet de loi crédit à la consommation examiné par l'Assemblée nationale fin mars.

Autre mesure : informer le public sur l'effort des banques en la matière, qui devront chaque année donner une information sur leur activité dans ce domaine (projet de loi Crédit à la consommation). Par ailleurs, un cadre statistique normalisé pour les activités de microcrédit en France devra être proposé par le Conseil national de l'information statistique (Cnis).

Enfin, le gouvernement souhaite renforcer l'efficacité des dispositifs publics d'appui au microcrédit. La gouvernance et les modalités de gestion des fonds de garantie feront notamment l'objet d'une mission visant à faciliter et simplifier le recours à ces dispositifs.

Télécharger le rapport