Coopération

De nouvelles formes d’éducation coopérative à Mondragon

Comment entreprendre en équipe ? Qu’est-ce que l’intrapreneuriat ? Quelle est la réalité coopérative dans les entreprises industrielles du Groupe Mondragon ? Ces questions étaient au cœur du « voyage apprenant » organisé du 7 au 9 février 2018 par les associations Sol-France (réseau de transformation apprenante) et Team Factory (association défendant une pédagogie de l’entrepreneuriat). Les participants étaient accueillis à Otalora, où se situe l’École des coopérateurs de Mondragon, par les salariés de la jeune entreprise Stay Bigel, issue de cette formation.

Édition 2018 du Panorama des entreprises coopératives

Tous les deux ans, Coop FR, organisation représentative de la coopération en France, publie un panorama sectoriel des coopératives, qui donne une visibilité à ces acteurs incontournables de la vie économique et  sociale. L’édition 2018 souligne les performances économiques de ces entreprises, dont le chiffre d’affaires cumulé a augmenté de plus de 3 % en quatre ans.

Coop FR prend position sur le Pacte

Le Pacte (Plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises) est une initiative lancée par le gouvernement afin de « donner aux entreprises les moyens d’innover, de se transformer, de grandir et de créer des emplois ». Un projet de loi élaboré au fil d’une consultation citoyenne sera présenté au Parlement au cours de ce printemps. Dans le cadre de cette réflexion collective, une délégation de l’ESS, composée de Coop FR, la

Le statut Scic pour les centres de santé

Une ordonnance a été publiée au début de cette année par le ministère de la Santé en application de la loi du 26 janvier 2016 sur la modernisation du système de santé. Elle concerne les conditions de création et de fonc-
tionnement des centres de santé, qui pourront se constituer sous forme de société coopérative d’intérêt collectif (Scic), dès lors que leur caractère non lucratif sera confirmé.

Les coopératives agricoles au Salon de l’agriculture

Le Salon international de l’agriculture s’est déroulé du 24 février au 4 mars 2018, sur fond de difficultés économiques pour nombre de petits agriculteurs et de suspicion croissante des consommateurs à l’égard de l’industrie agroalimentaire, à la suite du scandale Lactalis. Cependant, le thème choisi par les organisateurs de cette 55e édition – « L’agriculture, une aventure collective » – avait une résonance très coopérative.

Les supermarchés coopératifs contre la consommation passive

Le Panorama des coopératives publié par Coop FR signale l’ouverture, au cours des deux dernières années, d’une trentaine de supermarchés coopératifs et participatifs fonctionnant grâce à l’implication bénévole de clients-coopérateurs. Pour nombre d’entre eux, les fondateurs disent avoir été inspirés par l’aventure du Park Slope Food Coop de Brooklyn... lequel est l’héritier des coopératives de consommateurs qui ont fleuri dans les pays industrialisés dès la seconde moitié du XIX e siècle.

96 e édition de la Journée internationale des coopératives

La Journée internationale des coopératives a été décrétée en 1923 par l’Alliance coopérative internationale (ACI). Depuis 1995, cet événement annuel se tient chaque premier samedi de juillet sous l’égide de l’Organisa-
tion des Nations unies (ONU), qui entend ainsi mettre en exergue le rôle des coopératives dans le développement humain, social et économique. Le thème de la 96e édition,

Renouer avec l’idéal démocratique dans les coopératives ivoiriennes grâce à la formation

Cet article analyse les pratiques et les enjeux de la formation aux valeurs de citoyenneté et de démocratie initiée dans les coopératives ivoiriennes depuis 2010. L’étude réalisée par l’auteur en 2016 auprès de 185 acteurs répartis dans cinq coopératives de café et de cacao montre que la quasi-totalité d’entre elles sont confrontées à l’hégémonie de certaines catégories d’acteurs pour leur gestion et connaissent des problèmes de leadership ou de mauvais positionnement des rôles dans l’organigramme. Les programmes de formation aux principes de citoyenneté et de démocratie, en favorisant l’appropriation des valeurs et des règles coopératives en matière d’égalité des droits pour tous, renforcent l’engagement des coopérateurs en même temps que leurs performances économiques.

 

Numéro de revue: 
348
Année de publication: 
2018
Auteur(s): 
Christophe Adouobo N’DOLY

Insérer et innover : l’exemple de la Scic B323, une coopérative étudiante de prestations de services

Liée au master ESS de l’université de Poitiers, la Scic B323 est une société coopérative d’intérêt collectif créée sous forme de société par actions simplifiée (SAS). Il s’agit de la première coopérative étudiante proposant des prestations de services dans le domaine des études et du conseil. Les caractéristiques de cette coopérative favorisent l’éducation et l’insertion des membres-étudiants. Cet article étudie le processus de création de la Scic, fruit d’une réflexion de plusieurs années réunissant enseignants, élèves et praticiens de l’ESS (I) ; présente son organisation basée sur des producteurs bénévoles et la facturation des prestations aux clients (II) ; et détaille sa gouvernance à la fois multi-sociétariale, holacratique et « relayée » de promotion en promotion (III).

 

Numéro de revue: 
348
Année de publication: 
2018
Auteur(s): 
Collectif B323 – Université de Poitiers