mutualité

Le 42 e congrès de la Mutualité française

Près de 2 000 responsables et militants mutualistes ont assisté au 42 e congrès national de la Mutualité française, qui a eu lieu en juin dernier à Montpellier sur le thème « Protection sociale : la mutation. Les mutuelles proposent et agissent ». Depuis le premier congrès national des sociétés de secours mutuels, organisé à Lyon en septembre 1883, ces rencontres se tiennent tous les trois ans.

Assemblée générale de l’AIM : les mutualistes de tous les pays réunis à Tallin, en Estonie

L’AIM (Association internationa le de la Mutualité), fondée en 1950, compte aujourd’hui 64 membres répartis dans 31 pays (Europe, Amérique latine, Afrique, Moyen-Orient) et assurant la couverture sanitaire de quelque 240 millions de personnes. Une session spéciale de travail a été organisée en juin dernier à Tallin (Estonie) dans le cadre de la 37 e assemblée générale de l’association.

Émergence et développement de l’économie sociale et solidaire à La Réunion

Cet article présente l’évolution historique de l’économie sociale et solidaire à La Réunion. L’auteure met l’accent sur ses particularités liées aux contraintes géographiques de l’insularité et à l’histoire de cette île de peuplement devenue un département d’outre-mer. Apparue au XIX e siècle dans une logique de secours et d’urgence, l’économie sociale a été le terreau des associations d’action sociale et de la mutualité d’aujourd’hui. Son essor s’est poursuivi au début des années 1930 dans
le domaine de l’agriculture, puis dans celui des activités portuaires au cours des années 1990. Parallèlement, des associations d’insertion en lien avec les politiques publiques ont été créées. Face à ce développement en « tuyaux d’orgue », la médiation institutionnelle a encouragé l’interconnaissance comme levier de soutien à l’émergence d’autres modes d’entrepreneuriat.

Numéro de revue: 
350
Année de publication: 
2018
Auteur(s): 
Guilaine David

Les mutuelles de santé face à la réglementation européenne : une banalisation de l’identité mutualiste ?

Que ce soit au travers des régimes de sécurité sociale ou de façon plus informelle, l’histoire montre que les mutuelles de santé ont toujours pris part de façon active à l’organisation de la couverture de la population, forgeant un esprit et une identité caractérisés par des valeurs de solidarité, de démocratie et de non-lucrativité. Cependant, cette consécration des mutuelles au niveau national n’a pu résister à la pression du droit européen de la concurrence, qui tend à en faire des entreprises comme les autres. L’identité mutualiste se voit alors renvoyée à une forme d’organisation et à un certain type de missions. Cet article montre comment la redéfinition de la non-lucrativité en droit européen pourrait permettre de restaurer l’esprit mutualiste et une identité fondée sur ses valeurs historiques.

 

Numéro de revue: 
349
Année de publication: 
2018
Auteur(s): 
Olivier Boned, Romain Guerry, Luc Pierron

Approche territoriale comparée de la mutualité et de la coopération: XIXe-XXIe siècle - colloque Rouen - 2-3 oct. 2014

Ce colloque se propose d’explorer l’histoire des formes d’économie sociale et solidaire à Rouen et dans sa région du XIXe siècle à nos jours. On s’interrogera notamment sur le rôle pionnier joué, à l’échelle régionale, par certaines entreprises et institutions de l’économie sociale. On tentera de mesurer et d’analyser le développement particulièrement marqué des formes d’économie sociale et solidaire à l’échelle de Rouen et de sa région, tout en s’efforçant de comparer cette histoire avec celle d’autres régions en France et à l’étranger. L’hypothèse principale du colloque, consiste à vérifier ou non la réalité historique de véritables « districts de l’économies sociale et solidaire », au sens où l’on parle de « districts industriels » (Alfred Marshall, 1890).

David Bollier "Les communs nous aident à sortir du carcan de l’économie néolibérale"

L'observatoire des multinationales publie un riche entretien avec David Bollier à l'occasion de la sortie de son livre La Renaissance des communs. Pour une société de coopération et de partage aux éditions Charles Léopold Mayer, où il est question d'auto-organisation entre pairs, de coopération, de la différence entre les biens publics et les biens communs, de privatisation, d'enclosure, de la différence entre l'ESS et les communs ... Extraits.

Naissance de "Coopératives et mutuelles Canada", représentation unifiée des coopératives et des mutuelles canadiennes

Le 1er avril a été lancée "Coopératives et mutuelles Canada".  CMC rassemble l'Association des coopératives du Canada (ACC) et le Conseil canadien de la coopération et de la mutualité (CCCM). Il s'agit donc d'une association nationale bilingue pour les coopératives et les mutuelles au Canada qui représente plus de dix millions de membres de coopératives et de caisses de crédit de plus de 2 000 organisations. Les membres de CMC sont issus de nombreux secteurs de l'économie, y compris les finances, l'assurance, l'agroalimentaire et l'approvisionnement, la vente en gros et la vente au détail, le logement, la santé et le secteur des services. CMC joue un rôle de chef de file pour appuyer, promouvoir et développer l'économie coopérative au profit des Canadiennes et des Canadiens.

Les principes mutualistes confrontés aux modalités de regroupement des organismes complémentaires d’assurance maladie

Les premières mutuelles ont été fondées au XIXe siècle autour de valeurs fondatrices (solidarité, refus du lucre, démocratie, liberté d’adhésion et bien-être des membres). Elles évoluent aujourd’hui dans un secteur où la concurrence d’autres formes organisationnelles se multiplie et où la réglementation prudentielle devient plus pressante. Ces transformations les ont conduites à se concentrer. Le présent article en étudie différents aspects et montre en quoi ces évolutions participent d’une possible remise en question des principes fondateurs.

Numéro de revue: 
331
Année de publication: 
2014
Fichier attachéTaille
PDF icon recma331_059075.pdf1.48 Mo
Auteur(s): 
Philippe Abecassis, Nathalie Coutinet et Jean-Paul Domin

Europe: les mutualistes plébiscitent le statut de la mutualité européenne

En mars 2013, la Commission européenne lançait une consultation publique sur les mutuelles en Europe et le contenu et la forme d’un statut de mutuelle européenne. Elle vient de publier la synthèse des résultats de la consultation publique, clôturée en juin dernier et initie aujourd’hui une étude d’impact. Un article de Cides le 25 novembre 2014.