Roumanie

L’économie sociale en Roumanie à l’épreuve des représentations et des faits

 Le concept d’économie sociale (« economia socială ») a depuis peu fait son apparition en Roumanie. Il a d’abord été promu par l’analyse scientifique. Il est aujourd’hui proposé dans des textes législatifs. Cette promotion récente s’inscrit dans une double logique : économique, de mise en conformité des entreprises d’économie sociale et solidaire avec les directives européennes concernant les statuts et les convergences comptables (quatrième directive), et politique, de représentation du secteur dans la vie publique. Au travers de ce concept émergent, le présent article cherche à saisir l’évolution récente des notions associées à l’ES et à comprendre quelles sont les spécificités d’une économie sociale « à la roumaine ». Pour cela, la mobilisation de points de vue d’acteurs quant à l’utilité de la terminologie « economia socială », au sens qu’ils lui donnent et à son impact potentiel renseigne sur le possible devenir du développement du secteur en Roumanie.

Numéro de revue: 
332
Année de publication: 
2014
Auteur(s): 
Emmanuel Bioteau, Pascal Glémain et Alexandru Dragan

Projet de loi économie sociale en Roumanie

Le 11 décembre 2013, le gouvernement roumain a approuvé le projet de loi sur l’économie sociale. La société civile représentée par la Coalition roumaine pour l’économie sociale a été d’une grande influence, notamment dans la prise en compte de la non-distribution ou la distribution partielle de profits des organisations de l’économie sociale et d’une définition claire des entités qui pourraient être considérées comme des entreprises sociales. La loi se concentre sur : une définition de l’économie sociale comprenant toutes ses formes d’activité, l’établissement des principes de l’économie sociale et de mécanismes de soutien au secteur ainsi que la création d’un registre national officiel des entreprises sociales. La loi est actuellement débattue au Sénat (février 2014). Dans un second temps, la Chambre des députés en sera saisie.

4th EMES International PhD Summer School "The three SE pillars: Social Entrepreneurship, Social Economy and Solidarity Economy", 29 june- 2july, Timosoara (Roumanie)

Après trois éditions réussies de l'Université d'été EMES PhD, de l'Université de Corse (France) en 2008, l'Université de Roskilde (Danemark) en 2010, et l'Université de Trente (Italie) en 2012, la quatrième édition aura lieu à Timisoara (Roumanie ) en Juillet 2014. Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 3 mars. 

L’économie sociale comme actrice de la réinsertion des anciens détenus en Roumanie

S’ouvre aujourd’hui à Bucarest, la conférence finale d’un projet pilote roumain qui, pendant trois ans, a eu pour thématique l’économie sociale comme actrice de la réinsertion des anciens détenus. Porté par l’association CRED, le projet a réuni des acteurs roumains du milieu associatif, du monde de l’entreprise et du milieu carcéral (Women Prison Targsor, Young and Minor Offenders Prison, Braila Prison and S.C. MONOPRIX SRL) et avait comme objectif de montrer que l’économie sociale peut apporter des réponses très concrètes à ce type d’enjeux.

La coopérative TEREOS s'implante en Roumanie

Premier groupe sucrier français et numéro 4 mondial, Tereos s’implante en Roumanie avec la reprise de la sucrerie de Ludus qui produit 34 000 tonnes de sucre de betterave par an. La sucrerie de Ludus est implantée en Transylvanie, l’une des meilleures régions pour la culture betteravière en Roumanie. Elle s’approvisionne auprès de 500 planteurs qui y cultivent près de 5 000 hectares de betteraves. A partir de cette base de développement en Europe Orientale, Tereos pourra accompagner ses clients industriels sur un marché où la consommation de sucre est appelée à croître sensiblement au cours des prochaines années.