territoire

L’ESS dans les quartiers créatifs : ancrage et utilité sociale dans les territoires de proximité

Cet article cherche à identifier les conditions d’émergence d’espaces de rencontre au sein de quartiers concentrant des organisations culturelles et créatives, dont certaines relèvent de l’Économie sociale et solidaire (ESS). Comment ces dernières contribuent-elles à créer des lieux d’échange et de croisement ouverts aux habitants ? Leur statut ESS renforce-t-il la dimension sociale de ces quartiers ? Sur la base d’enquêtes qualitatives conduites dans trois quartiers en France, à Nantes (les Olivettes), à Marseille (le Panier) et à Grenoble (Berriat), le positionnement et le rôle des structures culturelles et créatives de l’ESS est analysé. Ces organisations apparaissent majoritairement (à 65%) mues par la volonté de faire émerger de tels espaces de rencontre via des actions concrètes, plaçant au second rang de leurs motivations la rentabilité financière.

 

Numéro de revue: 
355
Année de publication: 
2020
Auteur(s): 
Basile Michel, Emmanuel Bioteau

Approche territoriale comparée de la mutualité et de la coopération: XIXe-XXIe siècle - colloque Rouen - 2-3 oct. 2014

Ce colloque se propose d’explorer l’histoire des formes d’économie sociale et solidaire à Rouen et dans sa région du XIXe siècle à nos jours. On s’interrogera notamment sur le rôle pionnier joué, à l’échelle régionale, par certaines entreprises et institutions de l’économie sociale. On tentera de mesurer et d’analyser le développement particulièrement marqué des formes d’économie sociale et solidaire à l’échelle de Rouen et de sa région, tout en s’efforçant de comparer cette histoire avec celle d’autres régions en France et à l’étranger. L’hypothèse principale du colloque, consiste à vérifier ou non la réalité historique de véritables « districts de l’économies sociale et solidaire », au sens où l’on parle de « districts industriels » (Alfred Marshall, 1890).

Séminaire avec R. Spear et M. L Cook sur la gouvernance coopérative, 19 nov, Paris

L’objectif du séminaire mensuel "Conflits et Territoires" organisé par AgroParisTech, le CNRS et l'INRA,  est de permettre d’engager la discussion sur la question des conflits liés à l’espace, et tout particulièrement sur la place des conflits dans la construction et la gouvernance des territoires. Le 19 novembre, Maryline Filippi (Université de Bordeaux, INRA et membre du comité de rédaction de la Recma) introduira les exposés de Michael L. Cook (University of Missouri, Columbia, Etats-Unis) sur "Cooperative Governance: lessons from a Board of Directors Chair Survey" et de Roger Spear (Open University, Royaume Uni) intitulé "Social entrepreneurship and co-operative specificities". Entrée libre sur inscription. 

Les Caisses régionales de Crédit Agricole premier financeur des territoires

Avec près de 400 milliards d’encours de crédit en 2012, chiffre en progression de 1,4% en dépit d’une situation économique difficile, les Caisses régionales jouent pleinement leur rôle de premier financeur des territoires. Leur collecte a progressé également (+5,9%),s’établissant à près de 575milliards d’euros. Hors impact des dividendes en provenance de Crédit Agricole SA, dont elles détiennent plus de la majorité du capital, leur résultat net aprogresse de 10,5%. Commentant ces chiffres, le président de la Fédération, Dominique Lefebvre, a fait remarquer que l’exploitation des Caisses était performante, dégageant des résultats récurrents trèslargement conservés ce qui leur permet de continuer à investir et à accompagner les projets de leurs clients. 

L'innovation sociale, un levier pour le développement des territoires

Réalisée à l'initiative de l'Association des Régions de France (ARF) en partenariat avec la Caisse des Dépôts et avec l'appui technique de l'Avise, cette publication est plus particulièrement destinée aux élus et techniciens des collectivités locales souhaitant intégrer les questions d'innovation sociale dans leurs politiques de développement. Répondre aux besoins sociaux non satisfaits revêt une exigence particulière au moment où nos modèles économiques et sociaux sont mis à mal par les secousses de la crise.

33e journées de l'AES "les nouvelles frontières de l'ESS", 12-13 sept 2013 (candidature pour le Prix Jacques Tymen jusqu'au 15 mars)

La chaire d’économie sociale et solidaire de l’UPEMLV et le laboratoire d’économie Erudite (Paris Est) organiseront les 33e Journées de l’Association d’Economie sociale sur le thème : "Les nouvelles frontières de l’économie sociale et solidaire", les 12 et 13 septembre 2013 à l’université paris Est Marne-la-Vallée. A cette occation sera remis le prix "Prix Jacques Tymen de l’Association d’économie sociale" récompensant des travaux universitaires (Thèse, Master 2) sur l'emploi, les revenus, le travail, la protection sociale, la santé, l'éducation et la formation, la culture, le logement, la famille, la pauvreté... candidatures jusqu'au vendredi 15 mars 2013.

Groupement d’intérêt écologique et économique: une chance pour la coopération agricole de production? Paris, 31 oct

La FNCUMA vous invite à participer à la quatrième de ses journées d’étude consacrées à la coopération agricole de production, pour remettre en débat les questions de coopération de proximité en agriculture. Cette journée d’étude supplémentaire visera à mieux comprendre ce que pourrait recouvrir le « groupement d’intérêt écologique et économique » actuellement travaillé par le Ministère de l’Agriculture (voir document joint), et en quoi pourrait-il encourager de nouvelles coopérations entre agriculteurs autour de l’acte de production.

Economie sociale et solidaire et territoire: un couple allant de soi?

L’ancrage territorial constitue, avec le fonctionnement démocratiqueet la solidarité économique, l’une des caractéristiques majeures de l’économie sociale et solidaire (ESS). Loin de postuler une territorialité spontanée de l’ESS, nous proposons de réintégrer l’observation des dynamiques d’ESS dans les jeux de complémentarité, de coopération ou de concurrence propres aux processus de constructions territoriales. Le statut de l’ESS dans les transformations globales des modes de coordination des systèmes productifs territoriaux est d’abord analysé. Deux pistes de recherche concernant l’ESS et la gouvernance territoriale sont ensuite déclinées. La première concerne l’institutionnalisation de l’ESS en tant que secteur de l’action publique territoriale. La seconde interroge le postulat d’une congruence parfaite entre le tournant horizontal et territorial de l’action publique et les objectifs affichés de l’ESS.

Numéro de revue: 
325
Année de publication: 
2012
Fichier attachéTaille
PDF icon recma_325_048064.pdf558.56 Ko
Auteur(s): 
Bernard Pecqueur et Xabier Itçaina