coopératives

Les coopératives à Madagascar : quel équilibre entre attributions de l’État et développement du mouvement ?

En 1999, Madagascar a adopté une nouvelle loi régissant les coopératives. L’un de ses objectifs était de faire des coopératives malgaches de véritables sociétés conçues avec davantage de professionnalisme qu’auparavant. Un tel repositionnement supposait le développement de nouvelles règles de droit favorisant l’autonomie et l’indépendance des coopératives. Or, lorsqu’on étudie cette loi, on constate qu’elle attribue à l’État des fonctions importantes dans la promotion des coopératives. Le but de cette réflexion est de proposer un redimensionnement des prérogatives de l’État en la matière, afin de mieux atteindre l’objectif initialement visé.

Numéro de revue: 
351
Année de publication: 
2019
Auteur(s): 
Willy Tadjudje

Pour des Coopératives d’énergie

La transition énergétique est un sujet essentiel. A fort impact sur la compétitivité et l’emploi. Mais sur lequel il est bien difficile de se faire une idée claire tant l’imbrication des enjeux techniques et politiques le rend complexe. Voir les débats sur le gaz de schiste. Dans la complexité ambiante deux idées simples émergent : agir sur la demande et privilégier les énergies renouvelables. Pour nous, acteurs de l’Economie sociale, elles doivent conduire à défendre la décentralisation énergétique, une idée qui fait son chemin et l’essor des coopératives d’énergie, une idée quasi inconnue en France mais en très fort développement en Allemagne. Un billet de Hugues Sibille pour la Croix

Le Parlement européen vote deux rapports sur les coopératives et le statut de fondation européenne

L’économie sociale a de nouveau été à l’honneur d’une session plénière du Parlement européen. Deux rapports viennent, en effet, d’y être adoptés, l’un sur la contribution des coopératives à la sortie de crise par ma collègue italienne Patrizia Toia, l’autre sur la création du statut de la fondation européenne par Evelyne Regner, autrichienne, toutes deux socialistes. Un communiqué de M.C. Vergiat   (députée européenne Front de Gauche - Strasbourg 4 juillet 2013)

Dans la Sarthe, habitants et coopérative financent les éoliennes

Les premières éoliennes de la Sarthe. Six mâts vont se dresser sur le plateau de Juillé, à cheval sur les communes de Piacé et de Vivoin, dans le nord du département. L'initiative revient à la communauté de communes du pays belmontais, il y a sept ans [...]  Restait la question du financement. « Il nous fallait un partenaire privé, ajoute le maire de Juillé. On voulait aussi associer la population. » Le partenaire privé, ce sont les Fermiers de Loué. [...]  La coopérative avicole investit 17 millions d'euros et partage le capital de la société d'exploitation, EoLoué, créée avec Aérowatt.

600 000 coopératives en Inde

Il y a 600 000 coopératives en Inde nous rapporte l’Alliance coopérative internationale (ACI) dans un récent communiqué à l’occasion d’une prise de position publique de l’actuel président du pays, Pranab Mukherjee, à New Delhi, lors d’un rassemblement de la Corporation de développement coopérative nationale (CDCN). Les coopératives indiennes apportent une contribution inestimable à la croissance économique générale du pays. « Cela est particulièrement vrai dans les secteurs du crédit agricole, du sucre, des produits laitiers, du textile, de la pêche, de la distribution de l’engrais et de la production agricole, du stockage et du marketing », a déclaré le Président.  Ce pays est réputé pour ses coopératives. On le sait très peu. Je pense notamment à AMUL, une coopérative dans le domaine des produits laitiers qui dispose aujourd’hui de plus de trois millions de membres, créée en 1946, de surcroît, en pleine période d’effervescence du mouvement pour l’indépendance du pays (obtenue en 1947). Mentionnons ici que la vision d’une société juste chez Gandhi, fondateur de cette nation, est étroitement associée au développement du mouvement coopératif. Cette dimension de sa philosophie politique est marquée par son expérience de plus de 20 ans comme avocat de causes sociales en Afrique du Sud, expérience qui le conduira à considérer les coopératives comme composante déterminante d’un modèle économique juste.  Un billet de Louis Favreau

Canada: Un nouveau partenariat entre les coopératives et le gouvernement fédéral

Les représentants du mouvement coopératif du Canada se réjouissent du transfert de la responsabilité des coopératives vers Industrie Canada et espèrent travailler étroitement avec le gouvernement pour continuer à améliorer l'accès aux capitaux et pour travailler à d'autres enjeux. Dans sa réponse aux recommandations du Comité spécial sur les coopératives, le gouvernement fédéral affirme sa volonté de forger un nouveau partenariat avec le mouvement coopératif canadien. Cette volonté est accompagnée d'un premier geste concret, puisque le gouvernement fédéral transfère la responsabilité des coopératives à Industrie Canada. Cette responsabilité était assumée depuis les 30 dernières années par Agriculture et Agroalimentaire Canada.

World Co-operative Monitor, des données sur les plus grandes coopératives du monde

Lors de l’ouverture de Co-operatives United le 31 octobre, Carlo Borzaga, président de l’institut scientifique Euricse, a lancé officiellement le nouvel Observatoire World Co-operative Monitor qui remplace le Global 300, en collaboration avec l’ACI. Il permet de classer les plus grandes entreprises coopératives et mutualistes selon leur chiffre d’affaires et de recueillir des données sur les coopératives de toutes tailles dans différentes catégories, à l’échelle mondiale. Les nouvelles données se basent sur les chiffres d’affaires 2010.

Impact socio-économique des coopératives et des mutuelles, Irecus

L’Institut de recherche et d’éducation pour les coopératives et les mutuelles de l’Université de Sherbrooke (IRECUS) a dressé un portrait actuel de l’impact socio-économique des coopératives et des mutuelles. L’IRECUS propose aussi une analyse de la contribution de l’identité coopérative et mutualiste à ces résultats. Cette démarche permettra de se questionner sur les défis à venir pour le mouvement coopératif et mutualiste. Les objectifs spécifiques sont les suivants :

- Établir un portrait de l’impact socio-économique des coopératives et des mutuelles à l’échelle planétaire et leur contribution à un monde meilleur.

- Permettre une meilleure compréhension du succès et des défis de ce modèle d’affaires en dégageant l’apport particulier de l’identité coopérative.

"Co-operative Entrepreneurship: Co-operate for Growth"

The Co-operative Education Trust Scotland is pleased to announce the launch of its new higher education resource ‘Co-operative Entrepreneurship: Co-operate for Growth’. Co-operative Entrepreneurship provides an informative practical guide to the nature and process of establishing a co-operative enterprise. Drawing on best practice and international guidelines, this text is suitable for students engaged in new venture creation projects, as well as graduates looking to develop their commercial idea. Co-operative Entrepreneurship is essential reading for young people looking for inspiration and an alternative way of generating employment. Available for free under the Creative Commons license, the resource can be accessed at http://www.abdn.ac.uk/cets/resources/coop-entrep/.