coopératives forestières

Rôle et potentialités des coopératives forestières dans l’atténuation du changement climatique

Cet article propose une analyse du rôle que les coopératives forestières peuvent jouer dans la diminution des quantités de dioxyde de carbone présentes dans l’atmosphère, tant dans les pays en développement que dans les pays développés. Il offre d’abord un aperçu général des efforts internationaux pour réduire l’émission de ces gaz, puis montre comment deux types distincts de coopératives forestières – les unes de propriétaires, les autres d’usagers – sont particulièrement
adaptés à cette fin. Il présente ensuite des exemples situés dans cinq régions du monde, afin d’illustrer de quelle manière des projets de séquestration de carbone pourraient être réalisés par des coopératives forestières ou des organisations analogues pour prendre en charge diverses questions écologiques, économiques, politiques et de gestion des sols.

Numéro de revue: 
347
Année de publication: 
2018
Auteur(s): 
Émile G. Nadeau, Luc Nadeau

Ariège : rapprochement de trois coopératives forestières

Une coopérative qui compte pas moins de 13.000 sociétaires sur l’ensemble de sa zone d’intervention sur le grand sud-ouest, soit une surface totale d’un peu plus de 146.000 ha. Si le grand sujet à l’ordre du jour aura été les avancées et perspectives de développement d’Alliance Forêts Bois, la nouvelle Union des Coopératives forestières du grand sud-ouest englobant COFOGAR, CAFSA et FORESTARN, assemblée générale oblige, c’est sur l’activité 2012 de COFOGAR et de sa filiale UBS qu’ont pris part la majeure partie des échanges. Un article d'Ariegenews. 

Le blog de la coopération forestière

Pour mieux gérer la forêt privée française et mobiliser plus de bois, les coopératives forestières s'engagent pour développer le système d'économie mutualiste avec les producteurs forestiers. En célébrant cette année 2012, l'Union de la coopération forestirèe française (UCFF) les interpelle et leur donne les moyens d'exprimer leurs attentes et leurs besoins. La coopération forestière ouvre donc un blog participatif pour recueillir les réactions des producteurs forestiers.