consommation

L’idéal coopératif dans une organisation contemporaine le cas de la coopérative de La Louve

Le modèle des coopératives de consommation connaît en France un regain d’intérêt de la part de sociétaires qui souhaitent organiser des alternatives aux circuits traditionnels de consommation. Insérés, pour une grande part d’entre eux, dans le salariat classique, ces sociétaires bénévoles reproduisent leur utilisation quotidienne des outils de gestion pour  construire leur projet coopératif. Nous interrogeons dans cet article les mécanismes de reproduction de l’organisation entrepreneuriale classique dans une coopérative de consommation, à travers l’étude du cas de la coopérative La Louve. Ce cas donne à voir la primauté de la dimension pratique dans sa mise en tension avec les principes coopératifs.

Numéro de revue: 
340
Année de publication: 
2016
Auteur(s): 
Hajar El Karmouni, Muriel Prévot-Carpentier

Valérie Fourneyron, nouvelle secrétaire d'Etat à l'ESS

Le départ du ministre délégué M. Hamon pour le ministère de l'éducation nationale a été suivi de la nomination de Valérie Fourneyron, ex ministre des sports, vie associative et éducation populaire  du gouverment Ayrault, comme secrétaire d'Etat au commerce, l'artisanat, à la consommation et à l'ESS. Les associations rejoignent donc l'ESS, du moins peut on le supposer parce qu'elles n'apparaissent plus ailleurs, le tout à Bercy toujours (l'éduc pop disparait corps et âme).

Résiliation : front commun des assureurs

Le projet de loi sur la consommation qui sera examiné fin juin à l’Assemblée nationale, mobilise tous les assureurs. Gérard Andreck, président du Gema (Groupement des entreprises mutuelles d'assurance) et son homologue de la FFSA (Fédération française des sociétés d'assurance) Bernard Spitz, ont tenu une conférence de presse commune pour alerter sur les dangers que leur ferait courir la possibilité de résilier à tout moment un contrat d'assurance après une première année d'engagement et non plus seulement à la date anniversaire. Au nom de la concurrence, le ministre de la consommation Benoît Hamon espère ainsi faire baisser les tarifs. Pourtant, MM.

Projet de loi sur la consommation: "Un texte qui va dans le bon sens" (Coop de France)

Pierre Moscovici, ministre de l’Economie et des Finances, et Benoît Hamon, ministre délégué à l’Economie Sociale et Solidaire et à la Consommation, ont présenté ce jour en Conseil des Ministres le projet de loi relatif à la consommation. Coop de France accueille avec satisfaction ce texte très attendu qui vise à renforcer les droits des consommateurs tout en favorisant l’innovation et la concurrence au service de la croissance. Le texte, qui doit encore être analysé, traduit de nettes avancées et devrait favoriser un rééquilibrage des négociations commerciales. Il précise les clauses qui doivent figurer dans les plans d’affaires et renforce notablement les moyens de contrôle. Le projet de loi, comme Coop de France l’a toujours demandé, prévoit enfin une clause de renégociation en cas de fluctuation du prix des matières premières.

Alter-Conso : quand une coopérative esquisse l’économie et les emplois de demain

C’est une coopérative née dans la banlieue lyonnaise : Alter-Conso fournit une alimentation de qualité à plus de 700 familles tout en ayant créé huit emplois et en permettant aux agriculteurs locaux de vivre de leur travail. Un véritable laboratoire de l’entreprise et de l’économie de demain, basé sur les circuits courts, et compatible avec les défis écologiques et sociaux. Qui se développe sans le soutien et dans l’indifférence des pouvoirs publics… Un reportage de Sophie Chapelle pour Basta mag (7 mars 2013).

Benoit Hamon: ministre de l'ESS et de la consommation!

A la faveur du mini remaniement post législative, le ministère de Benoit Hamon, en charge de l'ESS depuis le 12 juin 2012, s'est vu confié également la consommation. 

"Quelle réponse sociale solidaire face aux contraintes libérales, subir ou dépasser?", Montreuil, 16 novembre 2011

Le Groupement des organismes employeurs de l'économie sociale (Goees), "outil syndical au service des responsables du CE, des dirigeants syndicaux, politiques et associatifs ayant des salariés" propose une journée de réflexion le mercredi  16 novembre 2011 au Centre Jean-Pierre Timbaud à Montreuil (93) sur le thème "Quelle réponse sociale solidaire face aux contraintes libérales, subir ou dépasser?"