CAE

CoopChezVous : 1ere coopérative de services à la personne

CoopChezVous est la première coopérative d'activités et d'emploi à se lancer sur le créneau déjà bien occupé des services à la personne. Aux manettes, Anne Chauchet et Odile Le Meil ont associé, pour la circonstance, leurs compétences en accompagnement d'entreprises et en gestion administrative et financière. La nouvelle structure est adossée à l'Ouvre-boîtes 44 et à Bâti-créateurs, positionnés sur le terrain des coopératives d'activité et d'emploi (CAE). Elle accompagne dix-neuf entrepreneurs salariés. Un article de Jocelyne Rat pour Ouest France.

La coopérative d'activités et d'emploi: une forme innovante d'entreprise de services à la personne, 4 juin, Paris

Réunissant au sein d'une même entité des "entrepreneurs-salariés", les CAE participent à l’instauration de nouvelles dynamiques économiques et sociales. Elles favorisent ainsi la création d’emplois durables tout en étant attentives à la qualité des services rendus aux bénéficiaires. Le Groupe RÉUNICA soutient depuis 2008 le développement de plusieurs Coopératives d’Activités et d’Emploi (CAE) dédiées aux Services à la Personne.

Esscoop: 1ère une coopérative d'activités et emploi aux Lacs de l'Essonne

La première CAE de l'Essonne, ESS'COOP, est implantée dans l'agglomération Les Lacs de l'Essonne (CALE), plus précisément dans la pépinière d'entreprises de Viry-Chatillon. À partir du second trimestre 2012, elle proposera aux entrepreneurs une permanence au niveau du point d'appui à la création d'entreprise (PACE) de la Grande Borne à Grigny. Cette entreprise partagée offre aux porteurs de projet désireux de créer leur propre activité, une alternative à l'entrepreneuriat classique.

"Construire le monde de demain: les CAE au coeur du changement." 3-4 novembre, Clermont-Ferrand

Coopérer Pour Entreprendre organise les 3 et 4 novembre 2011 ses universités sur le thème: "Construire le monde de demain: les Coopératives d'Activités et d'Emploi au coeur du changement." Depuis 15 ans elles expérimentent, souvent dans l'ombre, une forme d'entreprises qui pourrait bien pré-figurer celle qui sera capable de relever les enjeux de l'avenir: développement responsable et durable, respect de toutes les parties prenantes, répartition équitable de la richesse. Et si les CAE, qui savent concilier projet individuel et intérêt général, liberté d'entreprendre, solidarité et responsabilité, s'affirmaient au coeur du changement? Dans un monde en crise et en mutation, elles sont aujourd'hui en mesure de partager en France et en Europe le rêve qu'elles portent, le monde qu'elles construisent.

Aux entreprenants associés La coopérative d’activité et d’emploi, d'Elisabeth Bost

Elisabeth Bost. Editions Repas, 2011, 206 p.

Les coopératives d’activité et d’emploi (CAE) constituent une nouvelle expérience coopérative qui marque par son dynamisme et son caractère innovant dans la création d’activité. Outre leur mérite propre, elles présentent encore celui, plus subtil, d’attester la vitalité d’un modèle qui dans les autres familles se caractérise davantage par sa banalisation. Dans l’ouvrage qu’elle leur consacre, Elisabeth Bost, la principale initiatrice de cette expérience, nous offre tout à la fois une présentation de ses spécificités, de l’histoire de son émergence et de ses possibles orientations. La collection des Editions Repas s’enrichit ainsi d’un nouvel élément qui s’y inscrit parfaitement. Le propos de l’auteur est précédé d’une préface de Hugues Sybille et d’une postface de Jean-François Draperi, deux recommandations de poids.

Aux entreprenants associés. La coopérative d’activités et d’emploi

Qu'est-ce qu'une coopérative d'activités et d'emploi (CAE) ? Où puise-t-elle ses sources et comment est-elle née? Quel est son fonctionnement ? Pourquoi faire le choix d’entreprendre durablement au sein d’une CAE plutôt que de créer sa propre entreprise? Dans cet ouvrage clair et didactique, ponctué de nombreux témoignages, Elisabeth Bost explique tout autant le fonctionnement pratique de la coopérative d’activité et d’emploi que le projet politique qui la sous-tend.

"L’exercice démocratique en entreprise coopérative. Du sociétariat au néosociétariat, la coopérative d’entrepreneurs salariés ou l'émergence d'un modèle inédit de gouvernance. Un certain esprit du capitalisme". Olivier JOUAN

Olivier Jouan, 1er Prix 2010 de la recherche coopérative, organisé par le Crédit Mutuel et la Recma.

Comment devenir sociétaire d’une entreprise collective quand on est un entrepreneur ? Comment animer le sociétariat dans une coopérative aux nombreuses originalités ?

Cet ouvrage propose une réflexion sur l’état du sociétariat dans les Coopératives d’Activités et d’Emploi (CAE), et sur son évolution à venir. Le lecteur est invité à effectuer une plongée dans l’Histoire du mouvement coopératif qui éclaire d’une certaine façon sur les fondements du capitalisme. Coopération et capitalisme sont aussi auscultés du point de vue de la psychanalyse institutionnelle.

Cet ouvrage s’appuie sur une solide expérience professionnelle du pilotage d’une CAE par l’auteur en tant que gérant de Port Parallèle, sur une large bibliographie et le rapprochement de plusieurs disciplines pour une meilleure compréhension des enjeux de la coopération, nécessaire à l’animation du sociétariat.

Des enquêtes et des entretiens auprès d’entrepreneurs, de salariés des équipes d’appui et de gérants viennent étayer la réflexion. Ce recueil de données vivantes, complémentaire à l’approche théorique, permet de brosser le portrait du rapport qu’entretiennent ces entreprises particulières aux questions de l’argent, du pouvoir et de la démocratie.

La coopérative d’entrepreneurs pourrait donner sens à un nouvel interagir en entreprise et plus largement en société. Sa capacité à interroger le travail, la subordination, la relation commerciale, peut la conduire à impacter durablement l’économie politique par la réintroduction du bien commun dans des entreprises qui n’appartiendraient plus qu’à elles-mêmes.

La quête du droit: approche de l’instauration d’une représentation du personnel dans une coopérative d’activités et d’emploi

Formule coopérative méconnue, la coopérative d’activités et d’emploi (CAE) propose une alternative aux dispositifs d’auto-entrepreneuriat et de micro-entrepreneuriat, ou encore aux sociétés de portage salarial, dont l’essor résulte moins d’une appétence prétendument répandue pour la création d’entreprise que d’une atomisation du travail. Cet article est le fruit d’une recherche-action menée au sein de la CAE Coopaname par deux entrepreneurs-associés : il témoigne d’un processus de reconstruction d’un collectif face aux donneurs d’ordre et de lutte contre le moinsdisant social. S’interrogeant sur la pertinence d’une représentation du personnel dans une structure où les salariés sont économiquement autonomes, les auteurs soulignent l’intérêt de cette expérience, qui permet de recréer un droit du travail au sein même du travail indépendant. Les institutions représentatives du travail apparaissent alors comme un outil de résistance à la précarisation et à la tentation de l’entrepreneur de s’auto-exploiter.

Numéro de revue: 
319
Année de publication: 
2011
Fichier attachéTaille
PDF icon recma319_078096.pdf532 Ko
Auteur(s): 
Nathalie Delvolvé et Stéphane Veyer

Coopérer pour entreprendre de l’expérience de Cap Services à la création d’un réseau de promotion de l’entrepreneuriat collectif

Née en novembre 1995, la Scop Cap Services s’est donné pour métier d’accompagner celles ou ceux qui face à la dégradation de l’emploi ont décidé de créer leur propre activité. Cap Services propose à ces nouveaux créateurs de tester en grandeur nature la faisabilité de leur activité, tout en apprenant au fur et à mesure à maîtriser les paramètres de la gestion et surtout de la pérennisation d’une activité avec un statut qui leur permet d’exercer leur activité dans un cadre juridique.

Numéro de revue: 
281
Année de publication: 
2001
Fichier attachéTaille
PDF icon 281_154161.pdf195.31 Ko
Auteur(s): 
Giacometti D.