ESS

Participez au prix de la Recherche Coopérative 2017/2018 (9ème édition)

Vous avez réalisé un Master 2 recherche ou professionnel en 2017 ? Votre sujet de mémoire porte sur les coopératives, en France ou dans le monde ? Vous avez obtenu une mention bien ou très bien ? Candidatez au « Prix de la Recherche Coopérative » de 2017 !
 
Un jury universitaire désignera les lauréats qui se partageront la dotation de 5 000 euros. 1er prix : 2 000 € ; 2e  prix : 1 500 € ; 3e prix : 1 500 €.
 

"Les emplois d'avenir et l'ESS", 23 mai, Valenciennes

Invitation à la conférence « Les emplois d'avenir et l'économie sociale et solidaire » qui se tiendra le jeudi 23 mai 2013 à 17 h 15 sur le site des Tertiales de l'Université de Valenciennes et du Hainaut Cambrésis. Pour affronter le chômage des jeunes plus durement frappés que leurs aînés par la crise, le gouvernement entend créer 100000 emplois d'avenir cette année dont une part importante dans l'économie sociale et solidaire (ESS). L'intervention d'une représentante du ministère du Travail permettra d'approfondir cette ambition grâce à la présentation du dispositif, de ses objectifs, de ses moyens, des premiers employeurs mobilisés… La restitution des travaux menés au Centre d’études de l’emploi (CEE) sur le programme Nouveaux services, Emplois jeunes et le devenir des jeunes y ayant recouru livrera ensuite des enseignements permettant de nourrir la réflexion sur la mise en place actuelle des emplois d’avenir. Enfin, cette conférence ouverte aux acteurs, aux chercheurs et étudiants comme aux représentants publics sera enrichie par les points de vue de représentants d'employeurs de l'ESS impliqués dans ce dispositif. 

Contribution de la commission nationale ESS du Parti de gauche: " Les alternatives concrètes, laboratoire de l'écosocialisme"

En préparation au 3e congrès du Parti de Gauche, les membres de la commission ESS se sont fendus d'une contribution 3e congrès du Parti de Gauche (22-23-24 mars 2013,  Bordeaux).

Marx nous a enseigné que l’aliénation économique est la source de toutes les aliénations (religieuse, politique, sociale) ; que lesystème économique (le mode de production et les rapports sociaux qui en découlent) est la base réelle sur laquelle s’élèvent la superstructure juridique et politique, la vie sociale et intellectuelle. Attendre de la prise du pouvoir politique une solution à l’exploitation du travail nous semble dès lors similaire au fait de renvoyer la résolution des conflits entre les sexes après la révolution. Les socialistes utopiques et les libertaires ont mis l'accent sur la nécessaire radicalisation de la démocratie à tous les niveaux. Les écologistes radicaux, à travers la plume d'André Gorz, ont insisté, un siècle plus tard, sur l'articulation entre sortie du capitalisme et sortie du productivisme, dans un contexte de finitude des ressources de la planète.  La Révolution citoyenne que nous appelons de nos vœux passe nécessairement par la démocratisation de l’économie et la planification écologique, outil essentiel de la prise en compte de la finalité de la production, pour en finir avec la politique de l'offre et revendiquer celle de la demande et de la satisfaction des besoins, dans une démarche d'intérêt général.

Pour une reconnaissance de l’ESS dans les politiques de solidarité internationale

Par Anne-Françoise TAISNE pour le Comité Français pour la Solidarité Internationale. "L’économie sociale et solidaire – une réponse à la crise écologique et financière" 

La crise financière a révélé la fracture croissante d’une économie globale de plus en plus déconnectée du social. La dérégulation, comme la pratique d’entreprises multinationales ont des impacts majeurs pour les pays les moins avancés notamment pour des groupes entiers de la population. A cette crise, s’ajoute une crise écologique qui montre les limites des modes de production et de consommation.

Chorum publie un document sur le dialogue social et des initiatives de l’ESS en Europe

La Mutuelle CHORUM vient de publier un document sur les différentes modalités du dialogue social dans six pays de l’Union européenne ; cette note d'actualité rend compte aussi d’initiatives mises en œuvre dans l’ESS. Intitulée « Dialogue social et qualité de vie au travail : les innovations dans l’ESS en Europe », et réalisée par le think tank européen, Pour la solidarité, elle analyse et répertorie avec précision les contextes législatifs européen et nationaux du dialogue social et ses différentes déclinaisons, et un certain nombre d’apports d’expériences de branches, d’associations et de coopératives.

L’ESS dans les Pays de la Loire, bilan de l’emploi 2011

La crise touche l’ESS : pour la première fois depuis 7 ans, le nombre de salariés de l’ESS est en quasi-stagnation. Entre 2000 et 2010, le taux de croissance annuel moyen des salariés de l’ESS a été positif de 1,91 % par an. Entre 2010 et 2011, le taux de croissance n’ est que de 0,21 %. Alors qu’un Ministre délégué à l’ESS vient d’être nommé avec de nombreux projets à venir et que les institutions publiques en Pays de la Loire soutiennent l’ESS, ces chiffres montrent à quel point notre secteur se trouve dans une période charnière, à la fois au plan national et régional. Si l’ESS est vraiment prise en compte dans les politiques publiques, elle prouvera sa capacité à reprendre sa croissance et à créer de nouveau des emplois. Pour cela, il faut anticiper les projets, les programmes et accompagner l’innovation sociale. Vous trouverez dans cette édition des informations conjoncturelles plus détaillées que les années précédentes et quelques repères sur la qualité de l’emploi et les chiffres clés de l’ESS des grandes agglomérations de la région. D’autres données sont disponibles sur le portail de la CRESS, dans la nouvelle rubrique consacrée aux travaux de l’Observatoire de l’ESS, enrichie de données infra-départementales.

"Quels outils pour un travail de qualité dans l’ESS?", Reims, 23 novembre

Reims Management School, par l’intermédiaire de sa Chaire Economie Sociale et Solidaire organise une journée d’étude dédiée à la qualité de l’emploi dans l’économie sociale et solidaire. Avec quelque 2 250 000 salariés l’économie sociale et solidaire représente 10% de l’emploi salarié de notre pays. Il s’agit d’un marché du travail à part entière, avec ses spécificités et ses défis :renouvellement générationnel (26,5% de salariés ont 50 ans et plus), précarité (plus faible taux de CDI que dans le secteur lucratif) ; parité (peu de femmes aux postes à responsabilités), etc.

4e forum de l'emploi et des métiers dans l'ESS en Rhône-Alpes, Lyon 25 nov 2011

Au regard de ses 2 millions d’emplois, répartis dans 215 000 établissements employeurs, l’Économie Sociale et Solidaire (ESS) joue un rôle central dans l’économie française. En région également, le secteur est en développement, puisque l’ESS, véritable vivier d’emplois, d’insertion et de création d'activité qui attire de plus en plus de candidats, soucieux de concilier travail et valeurs personnelles / de donner du sens à leur travail, représente 10% de l’emploi salarié rhônalpin (source : Panorama de l'économie sociale et solidaire 2010).

RIS: Le 1er salon de la protection sociale et des solidarités, La Défense, 15-16 mars 2011

Les 1ères rencontres des innovations solidaires (RIS) sont organisées à Paris la Défense les 15 et 16 mars 2011. L’originalité des RIS consiste dans la coexistence entre des conférences stratégiques, thématiques, des ateliers opérationnels et un salon professionnel totalement dédié à la mise en valeur des offres solidaires, à la rencontre entre tous les acteurs du milieu pour discuter, échanger, mais aussi pour nouer des partenariats, contractualiser des accords, faciliter, améliorer la visibilité, l’efficacité et la rentabilité de l’économie sociale et solidaire.