circuits courts

Les circuits courts économiques et solidaires : comment en faire des leviers

C’est sur le site d’Agrocité, une « unité d’agriculture urbaine civique » implantée au coeur d’un quartier politique de la ville de Colombes (Hauts-de-Seine) et comprenant notamment une micro-ferme expérimentale, des jardins collectifs, des dispositifs de compostage et de collecte d’eau pluviale, que Carole Delga, secrétaire d’Etat chargée du commerce, de l’artisanat, de la consommation et de l’économie sociale et solidaire, a signé mardi 21 avril la charte des circuits courts économiques et solidaires (CCES).

Economie circulaire : des élus prêts à prendre le tournant

A concept émergent, symbole fort. C'est dans l'enceinte du ministère de l'Economie qu'un séminaire sur l'économie circulaire s'est tenu le 22 janvier. Pour que sous cette appellation un brin fourre-tout fleurissent des pratiques réellement ancrées dans l'économie locale et le quotidien des Français, des collectivités s'apprêtent à accélérer la mobilisation.

Unicor lance son enseigne de distribution alimentaire à l’échelle nationale

Avec l’enseigne "Les Halles de l’Aveyron" et l’ouverture d’un premier point de vente en Ile-de-France, la coopérative agricole Unicor innove et crée un modèle de distribution alternatif fondé sur le concept du « circuit court collectif ». L’objectif est double : démocratiser la consommation de produits fermiers de grande qualité dans les agglomérations tout en générant du revenu dans les exploitations des paysans coopérateurs.

Au Brésil, les coopératives aident les producteurs d'orange à produire mieux et à contrôler la commercialisation

[...] Avec ses champs couverts d'arbres ronds et luisants, la région de Rio Real, à 250 kilomètres au nord de Salvador, domine la production d'oranges de l'état de Bahia, deuxième fournisseur brésilien d'agrumes. Une bonne partie provient de l'agriculture familiale, soutenue par les coopératives. "J'étais allergique au produit chimique que je pulvérisais. C'est l'association qui m'a donné l'idée de passer au biologique, en utilisant par exemple de la décoction de manioc comme herbicide", raconte Nelson Borges da Cruz, qui exploite quatre hectares d'orangers associés à du manioc, du maïs et des haricots.Coopealnor l'a également aidé à trouver des débouchés pour ses fruits biologiques. Il les écoule à 650 réais la tonne (200 euros) au lieu de 550 réais actuellement pour des agrumes conventionnels.

Des circuits courts à la reterritorialisation de l’agriculture et de l’alimentation

A partir des circuits courts, l’article interroge comment les innovations sociales jouent le rôle de catalyseur d’un ensemble de transformations socioéconomiques, auxquelles elles donnent un support dont les acteurs peuvent se saisir pour tenter de changer les logiques de régulation du développement territorial. Le processus de diffusion d’innovations sociales comme les circuits courts pourrait leur faire perdre leur caractère radicalement alternatif. Néanmoins, ceux-ci contribuent à une modification du rapport aux territoires et des représentations que les acteurs se font des enjeux des politiques publiques locales.

Numéro de revue: 
331
Année de publication: 
2014
Fichier attachéTaille
PDF icon recma331_029044.pdf1.4 Mo
Auteur(s): 
Benoît Prévost

Agrilocal :une association nationale pour promouvoir la relation directe entre producteurs locaux et acheteurs publics

Lancée par la Drôme et développée par le Puy-de-Dôme, ce dispositif permet à la restauration collective de se fournir localement à travers de marchés adaptés. Mutualisée, la plateforme sera adoptée par une trentaine de départements. La démarche a reçu le soutien de Stéphane Le Foll, Fleur Pellerin et Cécile Duflot.

7e journées de recherches en sciences sociales, Angers, 12-13 décembre 2013

Les 7es journées de recherches en sciences sociales INRA–SFER–CIRAD se dérouleront les jeudi 12 et vendredi 13 décembre 2013 à Angers (Agrocampus Ouest -Centre d’Angers). Ces journées constituent un important rassemblement de la communauté scientifique francophone en sciences économiques, humaines et sociales, qui travaille dans le domaine de l’agriculture au sens large, incluant l’alimentation, l’environnement, les territoires, la pêche et les forêts.La société et les politiques ont des choix cruciaux à faire pour l’avenir dans ces domaines qui touchent à la compétitivité économique, à la sécurité alimentaire, au changement climatique, à la gestion des ressources, etc. Notre responsabilité est d’éclairer les opinions des décideurs et d’accompagner les acteurs de la société impliqués dans les changements à entreprendre. Pour cela, les débats scientifiques au sein de notre communauté sont nécessaires pour ouvrir des pistes de recherche originales, produire des idées et des solutions innovantes pour demain, aussi bien dans les pays du Nord que dans ceux du Sud.

Nantes. La coopérative Océane signe avec Mac Do un contrat d’approvisionnement de tomates

Vendredi 7 juin, à Saint-Julien-de-Concelles, près de Nantes, la coopérative Océane a signé avec Mac Donald’s France un contrat d’approvisionnement de tomates. La coopérative maraîchère nantaise Océane (64 producteurs, 44 000 tonnes de tomates) s’engage à fournir, chaque année, pendant trois ans, 1 000 tonnes de tomates rondes au leader de la restauration rapide. Mac Do s’engage à respecter un prix unique garanti sur la durée du contrat.