appel à contribution

"La pensée économique des révolutions industrielles" 1er Congrès international J.B Say, Boulogne-sur-Mer 27-30 août 2014

Le 1er Congrès international Jean-Baptiste Say, organisé dans le cadre de l’École d'été du Réseau de Recherche I'Innovation organisé les 27-30 août 2014 à Boulogne-sur-Mer portera sur le thème suivant : "La pensée économique des révolutions industrielles : innovation, entrepreneuriat et cycles longs". Le Congrès est ouvert aux chercheurs (y compris les doctorants) dont les travaux portent sur l’entrepreneuriat, l’innovation, la croissance et le développement de nouvelles pratiques économiques et sociales. L'appel à communications est ouvert jusqu'au 15 avril. 

Appel à contribution pour les Journées "Dialogue acteurs/chercheurs en Education au Développement Durable", Dignes-les-Bains, 16-17 oct

Dans la perspective d'une éducation fondée sur l'action collective et sur la co-construction des savoirs éclairée par des recherches scientifiques, ces journées sont ouvertes à tous les acteurs de l'éducation au développement durable (EDD) ! Il s'agira de croiser différents niveaux d'expertise sur les stratégies éducatives dans les domaines de l'éducation au développement durable (EDD) et de l'éducation relative à l'environnement (ERE), ainsi que sur les problématiques de l'enseignement des controverses (éducation aux choix, débats argumentés, etc...), très fréquentes dans les questions soulevées par la notion même de développement durable.

Innovations sociales et ESS, 24 oct, Rennes, appel à contribution

La Chambre Régionale de l'Économie Sociale et Solidaire, Bretagne Développement Innovation, les pôles de développements ESS, le Ministère de l'économie et des finances, le Pôle Entrepreneuriat Étudiant en Bretagne...organisent un évènement régional sur l'ESS et l'innovation sociale le 24 octobre 2013 à Rennes. Les organisateurs recherchent des  des docteurs pouvant participer à ces ateliers pour le partage d'expériences avec des doctorants.

Rencontres du Mont-Blanc: appel à contributions pour le "cahier des initiatives"

Le Comité Scientifique des Rencontres du Mont-Blanc - Forum International des Dirigeants de l’Economie Sociale et Solidaire, mobilisé pour la 6e édition, publie aujourd’hui en ligne un texte de problématique. Venez, du 9 au 11 novembre 2013 à Chamonix, débattre et discuter à partir de ce texte de problématique destiné à lancer le Forum, à initier le partage de vos projets et à en faire naître de nouveaux à Chamonix. Les échanges, mis en commun au cours de ces journées, dépendront de votre présence active, de vos apports, idées et propositions.

"L’économie sociale dans le mouvement des idées", appel à contribution, colloque ADDES du 22 oct 2013, jusqu'au 20 octobre 2012

Depuis sa première manifestation en 1983, l’ADDES a principalement centré son activité scientifique sur la collecte de données sur l’économie sociale, sur la rigueur des méthodologies suivies, sur leur articulation avec la Comptabilité Nationale et sur leur intégration au sein du système statistique français. Des progrès sensibles ont été réalisés dans ce sens. Par la suite, son champ d’analyse s’est progressivement étendu aux diverses sciences humaines et sociales, notamment à l’histoire, pour développer les connaissances scientifiques sur l’économie sociale. A l’occasion de son trentième anniversaire, l’ADDES souhaite, lors de son 25e colloque, faire le point sur la doctrine et les discours qui ont fait et qui continuent à construire et animer aujourd’hui l’économie sociale.

Appel à communication: "Monnaie, monnaies : pluralités et articulations des sphères d’échanges dans les sociétés contemporaines", jusqu'au 31 mai 2012

Appel à publication Revue Française de Socio-économie "Monnaie, monnaies : pluralités et articulations des sphères d’échanges dans les sociétés contemporaines". Coordination : Pierre Alary, Jérôme Blanc et Richard Sobel.  De nombreux travaux d’économie institutionnaliste, de sociologie, d’anthropologie et d’histoire économique montrent l'importance de la monnaie dans les sociétés contemporaines. Que la monnaie relève uniquement du domaine du marché est difficilement soutenable, et elle ne peut en aucun cas trouver son intelligibilité dans la simple explicitation de comportements maximisateurs d’individus asociaux. Au-delà de cette critique adressée à l’économisme dominant, ces travaux mettent en évidence d'une part le caractère instituant de la monnaie pour l’économie marchande-capitaliste et d'autre part, plus fondamentalement encore, le lien intrinsèque de la monnaie à la totalité sociale. Ce lien repose sur la confiance nécessaire à son usage et sur les formes sociales de son appropriation. L’examen des crises monétaires, par exemple, dévoile la profondeur et l’étendue de ces dimensions non économiques et non instrumentales.

"Économie politique de l'Asie", appel à contributions pour la Revue de la régulation, jusqu'au 25 mai 2012

« Économie politique de l'Asie ». Ce dossier offre une chambre d’écho, dans une revue d’économie généraliste, aux recherches, anciennes et récentes, en économie politique sur l’Asie. Les points 1 et 2 au moins intéressent potentiellement l'économie sociale. 

"Gérer autrement", journée de recherche du L@REM, Evry, 24 juin 2011

Les crises financière, économique et sociale que nous connaissons questionnent non seulement l’efficacité des pratiques de gestion des organisations mais aussi leur légitimité. La gestion instrumentale rigoureuse conçue hier comme un gage de prospérité est aujourd’hui dénoncée comme la source de maux profonds : « la société est malade de la gestion ». Dès lors, il apparaît urgent d’interroger les notions de performances et de repenser les pratiques, qu’il s’agisse de la finance, la gouvernance, l’entrepreneuriat, le management ou la formation à la gestion elle-même, qui permettront d’atteindre cette conception renouvelée de la performance.

Lors de cette journée de recherche, nous souhaitons explorer certaines pistes qui offrent une alternative aux pratiques de gestion traditionnelles sans pour autant relever de l’économie sociale et solidaire. Comment peut-on aujourd’hui gérer les organisations de sorte que l’on restaure leur légitimité et que l’on concilie celle-ci avec la performance ?