RTES

"La vitalité des initiatives ESS de jeunes, les soutiens à leur développement", Paris, 3 juillet

En prolongement de l’étude «Jeunes et initiatives économique solidaires», réalisée pour et avec le Réseau des Territoires pour l'Économie Solidaire-RTES (2010), la SCOP Développements et Humanisme (basée à Lyon) a lancé une démarche d’étude sur trois ans. Elle a suivi les porteurs de 15 initiatives de profil ESS, dans cinq régions, pour comprendre de près leurs impacts, leurs atouts et leurs fragilités, et les facteurs favorisant leur pérennité. Le RTES, la Caisse des Dépôts, quatre Conseils régionaux, un conseil général sont partenaires de cette action. Cette étude se conclura par une journée de dialogue ouverte aux jeunes porteurs de réalisations de profil ESS, aux acteurs des collectivités, des organisations de l’ESS, des organismes publics ou associatifs et d’aide à la création d’activité, aux chercheurs axés sur l’ESS et le développement des territoires. Temps de communication et de débat sur les résultats de cette étude, elle sera centrée en priorité sur le soutien aux initiatives ESS portées par les jeunes, de leur émergence à leur développement dans le moyen terme. Cette rencontre a une visée d’action : elle est orientée vers l’amélioration, nécessaire, de l’appui à ces initiatives.

Quelques chiffres sur l'ESS tunisienne

Selon le Réseau tunisien de l'économie sociale, la Tunisie compte aujourd'hui 42 mutuelles de santé (300.000 adhérents et 3,2 millions de bénéficiaires), environ 16.500 associations, 213 sociétés mutuelles de base de service agricole, 13 sociétés mutuelles centrales de service agricole et 2.838 groupements de développement dans le secteur agricole et de la pêche, ainsi que 3 fondations. Les acteurs de l'ESS tunisienne seront en visite en Belgique fin mars.

Etude PTCE et collectivités, 28 février, Paris

Après 8 mois de travail, 42 pôles territoriaux de coopération économique interviewés, 13 pôles étudiés à la loupe, plus de 30 entretiens avec des responsables de projets et représentants de collectivités, la restitution de l’étude "le rôle des collectivités dans les dynamiques de PTCE" aura lieu le vendredi 28 février à Paris dans les locaux du Conseil régional d’Île-de-France.

Des plateformes d’achats responsables en régions

La mobilisation dans les territoires autour des achats responsables est croissante. Afin de valoriser et promouvoir l’offre de biens et de services de leurs structures, les acteurs de l’ESS, soutenus par les collectivités, s’impliquent dans la création de plateformes d’achats à destination des acteurs publics et/ou privés. Si tous les territoires ne possèdent pas encore d’annuaire des structures de l’ESS, la dynamique est lancée dans une dizaine de régions et au niveau national. Présentation par le RTES.

2e rencontres nationales des collectivités locales autour de l'ESS "Coopérer pour changer d'échelle!", Paris, 26 juin 2013

Ces rencontres auront lieu le mercredi 26 juin à l'Assemblée nationale de 9h à 16h30 (101 rue de l'Université à Paris).  Elles sont organisées par le RTES avec les réseaux de collectivités signataires à ce jour de la déclaration “L’économie sociale et solidaire, un modèle économique à part entière, apportant des réponses aux besoins de nos territoires” (Association des Régions de France, Assemblée des Départements de France, Association des communautés de France, Association des Maires des Grandes Villes de France et Association des Maires de France). La loi cadre de l'ESS, présentée prochainement au Conseil des Ministres et débattue au Parlement à l’automne, et la réforme sur la décentralisation, qui ambitionne de clarifier les compétences des collectivités, rendent nécessaire une réflexion forte sur les articulations entre échelons territoriaux pour permettre le développement de l'ESS.

"L’ESS... plus que jamais nécessaire!" Tribune de C. Bouchart pour un volontarisme politique et citoyen

Un avant projet de loi cadre sur l’économie sociale et solidaire actuellement à l’étude suscite de nombreux débats. Dans cette tribune, l’élue écologiste Christiane Bouchart, conseillère municipale de Lille, conseillère communautaire de Lille Métropole, en charge de l’économie sociale et solidaire et présidente du Réseau des collectivités territoriales pour une économie solidaire (RTES), explique quels sont les éléments indispensables au changement d’échelle de ce modèle économique, en premier lieu un volontarisme politique et citoyen car "il faut arrêter de penser que l’ESS intervient dans les interstices délaissés par le développement économique traditionnel". Une tribune publiée sur le blog "ESS" de Politis.

Déclaration commune des réseaux de collectivités locales: L'ESS, un modèle économique à part entière, apportant des réponses aux besoins de nos territoires

Le 30 mars 2012 se tenait à Paris la 1e rencontre nationale des collectivités locales autour de l’économie sociale et solidaire. En conclusion de la journée, le principe d'une déclaration commune autour de l'économie sociale et solidaire cosignée par les réseaux de collectivités a été adopté. Un mois plus tard, la création d'un Ministère délégué à l'économie sociale et solidaire témoignait de l’engagement de l’Etat en faveur d’une politique nationale d’économie sociale et solidaire. Cette reconnaissance institutionnelle est un signe important d’encouragement et de reconnaissance pour les actions menées depuis plusieurs années par les collectivités locales. En cette période de crises financière, économique, sociale et écologique, en cette heure où il devient urgent de répondre à l’aspiration démocratique exprimée par nos concitoyens, l’économie sociale et solidaire démontre qu’il est possible d’entreprendre autrement, de produire et de consommer autrement, en respectant le salarié, le consommateur, le citoyen.